Formule 1

Carey se fait critiquer sur le respect des Droits de l’Homme

Une association critique les contrats de la F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 décembre 2020 - 18:46
Carey se fait critiquer sur le (...)

Chase Carey a déclaré ce mardi qu’il soutenait la décision d’aller en Arabie Saoudite l’année prochaine, jugeant que la F1 pourrait aider à dynamiser le pays et à changer la perception de celui-ci. Un discours qui se rapproche de celui tenu lors de l’officialisation du Grand Prix.

"Je ne pense pas que l’on ait un gros problème, nous avons en réalité la possibilité d’être une force du bien" avait déclaré Carey à CNN Sport. "Le sport joue un rôle important en traversant les frontières, en traversant les cultures et à bien des égards en étant une force pour le bien et le progrès. Nous pensons que nous pouvons apporter cela à l’Arabie saoudite."

L’Institut pour les Droits et la Démocratie de Bahreïn (BIRD) n’est pas d’accord avec l’Américain, comme l’a fait savoir son président Sayed Alwadaei, qui juge "totalement méprisable d’entendre le PDG de la F1 faire la promotion du régime bahreïni".

"Plutôt que d’avoir des prises de bec avec Hamilton, Carey devrait suivre son conseil et s’occuper des problèmes de Droits de l’Homme en arrêtant de récompenser les régimes de répression avec davantage de course, ce qui revient à laver par le sport le sang qu’ils ont sur les mains."

Amnesty International s’était déjà étonné de voir la F1 aller en Arabie Saoudite, mais le ministre des Sports, Abdulaziz bin Turki Al Faisal, avait été agacé de ces critiques : "L’Arabie Saoudite était critiquée pour être fermée au monde et maintenant que nous nous ouvrons, nous sommes critiqués pour le fait que l’on tente de laver notre réputation avec le sport."

Chase Carey confirme qu’il se repose sur les promoteurs des Grands Prix pour tenter de faire évoluer les Droits de l’Homme dans les pays qui ont été mis en avant pour les problèmes liés au respect des libertés.

"Je pense que nous avons été très clairs au sujet de notre implication pour les Droits de l’Homme, nous sommes clairs quant à notre coopération et notre collaboration avec nos partenaires, pour améliorer la gestion de ces sujets. Je pense que nous sommes fiers de notre implication au sujet des Droits de l’Homme. Nous sommes très fiers de notre partenariat ici à Bahreïn."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less