Formule 1

Carey ne veut pas précipiter les plafonds budgétaires avant 2021

Une année "à blanc" pour mieux anticiper

Recherche

Par Olivier Ferret

30 octobre 2019 - 20:16
Carey ne veut pas précipiter les (...)

Chase Carey s’est longuement exprimé aujourd’hui avant le vote crucial pour le règlement 2021 et il a notamment été interrogé sur les doutes émis par certaines équipes quant au fait que le plafond budgétaire de 175 millions de dollars ne soit pas imposé dès 2020.

En effet, les top teams pourraient investir massivement pour bien préparer 2021, avant de se restreindre. Cela pourrait leur donner un avantage déterminant.

Une idée lancée était de reporter les règles techniques à 2022 pour contrer cela mais elle a été rejetée. Doit-on alors craindre une dérive du système ? Pas selon le patron de la F1.

"Oui, il y a eu des inquiétudes mais de toute façon ces équipes refont toujours toute leur voiture chaque année, même quand il n’y a pas d’évolution significative du règlement. Il faut une transition vers un système plus sain même si nous comprenons les débats qu’il y a eu entre l’implémentation du plafond et les conséquences de la transition."

Dès 2020, les équipes seront auditées afin que les mécanismes de veille sur les dépenses soient rodés pour 2021.

"Nous voulons pouvoir faire remonter tous les problèmes pendant cette année à blanc, pour que les équipes comprennent ce que nous voulons et que nous comprenons aussi comment fonctionnent les équipes. Ce sont des sociétés indépendantes qui seront chargées de cela, avec des procédures claires."

"Et si une équipe dépasse le plafond quand il sera instauré, il y aura des conséquences, des pénalités lourdes. Elles n’ont pas encore été définies mais elles seront significatives."

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less