Capito revient sur les négociations pour avoir Albon chez Williams F1

A quel point Mercedes F1 bloquait-elle ce transfert ?

Recherche

Par Olivier Ferret

8 janvier 2022 - 15:14
Capito revient sur les négociations (...)

Jost Capito tient à souligner que les pourparlers avec Red Bull et Mercedes pour la nomination d’Alex Albon en tant que pilote Williams pour la saison 2022 n’étaient pas aussi compliqués qu’il le semblait à l’époque.

Williams avait besoin de trouver un successeur à George Russell, dont la période de prêt de trois ans a pris fin lorsqu’il a obtenu un baquet chez Mercedes F1 en remplacement de Valtteri Bottas.

Russell a été consulté par le PDG de Williams pour savoir qui devrait le remplacer et il a fait une recommandation élogieuse du réserviste de Red Bull, Albon.

Cependant, en optant pour le Thaïlandais né à Londres, ce n’était pas un processus tout à fait simple pour Williams car Albon était sous contrat avec Red Bull pour 2022 en tant que pilote de réserve, un rôle qu’il a rempli en 2021.

Et Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, qui fournit ses moteurs à Williams, ne voulait pas qu’Albon soit toujours affilié à leurs grands rivaux au championnat. L’Autrichien aurait également souhaité trouver une place en F1 pour un autre de ses protégés, le champion de Formule E Nyck de Vries.

En fin de compte, Red Bull a libéré Albon de son contrat tout en conservant une option sur lui pour 2023.

"J’ai discuté de la plupart des problèmes avec Christian Horner et Red Bull voulait vraiment qu’Alex trouve un baquet en F1," explique aujourd’hui Capito.

"C’est pourquoi les négociations n’ont pas été si difficiles. Ils voulaient l’accompagner dans sa recherche d’un baquet et nous voulions Alex. Toto Wolff n’a pas non plus eu de problème avec Alex, mais il fallait qu’il quitte Red Bull pour nous rejoindre. Ce n’était pas aussi difficile qu’il n’y paraissait de l’extérieur."

Capito a également souligné que Williams n’a pas de comptes à rendre à Mercedes en ce qui concerne la sélection de ses pilotes, même si les deux équipes entament un partenariat technique plus important cette année - la boîte de vitesses et le circuit hydraulique seront fournis par Mercedes.

"Nous n’avons plus d’obligations envers eux. Il a toujours été clair, également avec Mercedes, que la décision concernant les pilotes nous appartient. Nous choisissons les pilotes qui conviennent le mieux à l’équipe. C’est également dans l’intérêt de Mercedes car ils souhaitent également que leurs équipes clientes soient aussi performantes que possible. Il n’y a jamais eu de discussion à ce sujet."

"J’ai une bonne relation avec Toto depuis de nombreuses années, elle ne s’est en aucun cas détériorée par ce choix même s’il était logique qu’il pousse davantage pour Nyck."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos