Capito : Chadwick devra passer par la F3 ou la F2 si elle veut accéder à la F1

Faute de budget, la Britannique rempile en W Series cette saison

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 mars 2022 - 07:46
Capito : Chadwick devra passer par (...)

Double tenante du titre des W Series, le championnat de monoplaces 100% féminin, Jamie Chadwick aimerait devenir la prochaine femme pilote de Formule 1, la première depuis Leila Lombardi en 1976.

Malheureusement pour la Britannique, elle n’a pas été en mesure de réunir les fonds nécessaires pour obtenir un baquet en F2 ou en F3 cette année et elle disputera donc une nouvelle saison en W Series, où elle tentera la passe de trois.

"Je pense que le facteur le plus important est de réunir les fonds nécessaires et pour être franche, ça n’a pas été possible avec le peu de temps que nous avions à notre disposition," a déclaré Chadwick dans une vidéo publiée sur son compte Twitter.

La pilote âgée de 23 ans fait également partie de l’académie des jeunes pilotes de l’écurie Williams. Et Jost Capito, son directeur, espère que la Britannique pourra rouler en F2 ou en F3 à l’avenir.

"C’est à elle de décider comment elle veut développer sa carrière. Nous sommes là pour la soutenir," a déclaré Capito.

"Je pense qu’elle avait quelques options et elle a décidé de poursuivre en W Series, c’est son choix. Si la Formule 1 est votre objectif ultime, alors il vous faudra passer par la Formule 3 ou la Formule 2 à un moment donné."

Capito espère des résultats pour l’académie Williams d’ici deux à trois ans

Outre Chadwick, l’académie Williams est composée de Logan Sargeant et de Roy Nissany, qui évoluent tous deux en F2, et a enregistré deux nouvelles recrues cette année avec les arrivées de Zak O’Sullivan, pilote en F3, et d’Oliver Gray, qui évoluera cette saison en F4 britannique.

Si Capito espère qu’ils auront tous un jour la chance d’accéder à la F1, pas question de précipiter leur formation.

"Ils travaillent ensemble et bien sûr, nous voulons les faire monter à bord d’une monoplace de Formule 1 le plus tôt possible."

"Mais nous leur laissons du temps, nous ne leur mettons pas trop de pression. Nous avons à peine débuté le programme et nous devons voir comment il se développe. Mais nous avons dorénavant notre propre structure et programme pour l’année."

"Tout a été amélioré et je suis sûr que nous verrons de bons résultats, peut-être pas dans les six prochains mois mais d’ici deux ou trois ans. Et nous déciderons en cours de saison quelles seront les prochaines étapes."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos