‘Ça n’a aucune importance pour moi’ : Hamilton ne s’alarme pas d’une année sans victoire

La pénalité moteur ‘est de sa faute’ admet-il

Recherche

Par Alexandre C.

8 septembre 2022 - 18:43
‘Ça n'a aucune importance pour (...)

Sur le papier, la Mercedes devrait être la troisième force ce week-end à Monza, derrière Red Bull et Ferrari.

Ce n’est donc pas ce week-end que Lewis Hamilton remportera a priori sa première victoire de l’année. D’autant plus que le pilote Mercedes partira en fond de grille, en raison de pénalités moteur.

Or le pilote Mercedes a toujours gagné au moins une course par année depuis 2007 : un record absolu.

Lewis Hamilton s’inquiète-t-il outrageusement à l’idée de voir cette série formidable s’arrêter ? Pas vraiment !

« Honnêtement, ça n’a aucune importance pour moi, donc je suis reconnaissant que chaque année, depuis 2007, nous ayons eu l’opportunité de gagner. Je crois que j’ai cette chance d’y arriver aussi cette année, nous avons encore sept courses à faire, et c’est toujours un très grand objectif pour nous en tant qu’équipe de revenir à l’avant et de se battre pour la tête de course. »

« Je n’ai pas vraiment pensé où [on pourrait gagner], je n’ai aucune idée de la piste où notre voiture sera la meilleure. »

« Je ne suis pas concentré sur le record, mais bien sûr j’essaie d’obtenir cette victoire cette année. Mais le record n’est pas si important pour moi parce que je ne me soucie pas vraiment des records en général. »

Zandvoort aurait pu donner des espoirs au clan Mercedes : mais Monza est un circuit fort différent, nécessitant très peu d’appui aérodynamique.

« Ce fut une surprise lorsque nous sommes montés dans la voiture la semaine dernière et que la voiture était tellement mieux, comme complètement différente, par rapport au week-end de Spa. »

« Bien sûr, on se sent toujours mieux après une victoire… mais nous avons fait tellement de progrès en tant qu’équipe, nous avons réduit l’écart de plus en plus - du moins nous le réduisons de plus en plus - week-end après week-end. »

Lewis Hamilton regrette son erreur de Spa, qui lui a coûté un abandon et un moteur… il en paie aujourd’hui une partie des répercussions.

« Le troisième moteur que j’avais, tout neuf, à Spa, est encore en train d’être étudié, donc je ne peux pas l’utiliser pour le moment, donc je dois en prendre un quatrième. C’est de ma faute. Nous espérons toujours pouvoir l’utiliser plus tard. Mais je dois revenir du mieux que je peux de l’arrière de la grille. »

Mercedes pourrait-elle être aussi peu performante à Monza qu’à Spa, où la vitesse de pointe en lignes droites compte également beaucoup ?

« Nous ne savons pas comment la voiture sera ce week-end, si elle sera aussi performante que lors de la dernière course, nous verrons bien. »

« Ça ne peut pas être pire que Spa, je ne pense pas ! Non, je pense que ce sera beaucoup mieux ici. »

Pas d’erreur coûteuse de Hamilton à Zandvoort

Lewis Hamilton est également revenu sur un tournant du dernier Grand Prix à Zandvoort : le moment où après la voiture de sécurité, Max Verstappen l’a facilement avalé en lignes droites.

Or il apparaissait que le pilote Mercedes s’était trompé de mode moteur au moment de la relance : cependant il assure aujourd’hui que cette erreur n’est pas la cause principale du dépassement aisé de Max Verstappen sur lui.

« En fait, quand vous faites des tours lents, derrière une voiture de sécurité, vous êtes dans un [mode] de stratégie et quand la course est relancée, vous êtes dans un mode stratégie différente. J’étais légèrement en retard mais ça n’a pas fait de différence. »

« Ils ont calculé, j’étais dans la ligne droite et de toute façon Max serait passé. »

« Nous avions un bon rythme avec notre stratégie à un seul arrêt. Évidemment, nous avons été malchanceux avec la VSC. C’est arrivé souvent cette année. »

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos