Formule 1

‘C’était tragique’ : Albon a fêté en solitaire son premier podium en F1

Acquis grâce à ses progrès du samedi

Recherche

Par Alexandre C.

23 septembre 2020 - 08:02
‘C’était tragique’ : Albon a fêté en (...)

Alexander Albon a eu deux semaines pour savourer son premier podium en F1, acquis au Mugello. Pour le podcast F1 Nation, le Thaïlandais est revenu sur la manière avec laquelle il avait pu célébrer ce trophée durement acquis.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le discret Albon n’a pas fait la java jusqu’au bout de la nuit !

« J’ai fait un dîner aux chandelles, mais pour une personne. Je me suis littéralement offert un T-bone steak et un tiramisu, puis je suis allé me coucher. C’était assez tragique. »

« Nous devions faire une journée de tournage sur une piste de karting le lundi, donc j’ai dû rester en Italie. J’étais à l’hôtel où j’ai passé tout le week-end au Mugello... et j’étais complètement seul... En fait, il y avait un couple à côté de moi, qui ne me connaissait même pas. »

Plus sérieusement, c’est d’abord le soulagement qui a prédominé chez le pilote Red Bull, après deux occasions manquées d’obtenir ce podium, à Interlagos l’an dernier et en Autriche en début de saison 2020...

« Ça fait du bien - honnêtement, je suis heureux. Nous avons eu quelques occasions d’obtenir ce podium, et j’aurais certainement aimé que cela se produise plus tôt, mais c’est bien. C’était un moment agréable à vivre aussi, si je suis honnête, parce qu’il y a eu beaucoup de discussions et tout. »

« J’avais l’impression que Spa et Monza étaient en progrès pour moi, et j’avais l’impression de faire ces progrès, donc pouvoir passer un week-end où on avait l’impression d’avoir le résultat que l’on méritait - c’est juste agréable. Et évidemment, de mon côté du garage, ces gars n’étaient plus montés sur le podium depuis un certain temps [Monaco 2018, podium de Ricciardo], alors c’était bien de leur donner quelque chose. »

« Je dirais que c’était l’un de mes meilleurs pilotages. »

Cette performance a été aussi construite le samedi, en qualifications, où pour une fois, Alexander Albon s’était bien positionné (4e place derrière Max Verstappen et les deux Mercedes). Là aussi, est-ce un tournant ?

« C’était un peu mon talon d’Achille, les samedis avec cette voiture. Mais au fur et à mesure que... les évolutions ont été apportées à la voiture, les samedis ont été de mieux en mieux, et je me suis senti un peu plus confiant et en phase avec la voiture, ce qui a rendu les dimanches meilleurs aussi. Mais le Mugello a été une très bonne course. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less