Formule 1

‘C’est le Carlos que je veux être’ : à 2 points de Leclerc, Sainz monte en puissance

Comme chez McLaren il engrange de gros points

Recherche

Par Alexandre C.

7 juillet 2021 - 15:41
‘C’est le Carlos que je veux être’ : (...)

Grâce à un très long et efficace premier relais en durs au Red Bull Ring lors du dernier Grand Prix, Carlos Sainz avait un rythme d’enfer dans la deuxième moitié de course. Ferrari l’avait bien compris et avait ainsi ordonné à Charles Leclerc de laisser passer son coéquipier plus rapide. Par la suite Carlos Sainz a pu s’offrir Daniel Ricciardo tout en revenant à portée de 10 secondes de Sergio Pérez (pénalisé par deux fois), afin de marquer 10 points, ceux de la 5e place.

En somme, le pilote Ferrari a réalisé une excellente prestation dimanche dernier qui confirme qu’il s’adapte très bien à la Ferrari. Et de surcroît, il s’est amusé sur le Red Bull Ring comme il le confie aujourd’hui !

« Ça a été une bonne course mais le départ a été très, très difficile. Je ne m’attendais pas à lutter autant que je l’ai fait avec le pneu dur. Peut-être que le temps plus frais ou quelque chose a rendu le dur un peu plus difficile dans les premiers tours. »

« Après ça, j’ai réussi à être capable d’attaquer en mediums. Ce relais était amusant, je ne vais pas mentir. Quand vous êtes en chasse et quand vous poursuivez une autre F1, c’est toujours un bon moment. J’ai réussi à sortir quelques dépassements rapides, notamment aussi grâce à Charles. Il m’a laissé passer pour aller attaquer Ricciardo, et nous avons réussi à le dépasser, et à obtenir quelques points supplémentaires. »

« Le rythme était solide. Ma confiance avec la voiture n’était peut-être pas aussi bonne que la semaine dernière parce que nous luttions un peu plus avec l’équilibre et les températures. Mais dans l’ensemble, ça me donne de la confiance pour les deux dernières courses avant l’été. »

Carlos Sainz a sûrement maximisé le potentiel de sa Ferrari puisque le 4e n’était autre que la Mercedes de Lewis Hamilton...

« C’était le meilleur scénario possible. C’était un bon accomplissement. Un choix un peu audacieux de partir en pneus durs, surtout en sentant l’adhérence dans le tour de formation. Au premier tour, je me suis dit ’whoa, je vais vraiment être en difficulté face à ceux qui partent en médiums ou en pneus tendres’. Mais d’une manière ou d’une autre, j’ai réussi à tout mettre ensemble, à rester patient et à faire un très long relais sur les pneus durs, je pense que c’était 50 tours, et à attaquer à la fin, ce qui était super amusant. On a réussi à faire une très bonne P5, donc je suis très content. »

Avec ce très bon résultat, Carlos Sainz revient à seulement 2 points de son coéquipier Charles Leclerc (après déjà une belle 6e place au Paul Ricard) ! La machine Carlos est enclenchée...

« Nous avons réussi la stratégie deux week-ends de suite. P6, P5, ça commence à être un peu plus le Carlos que je veux être chez Ferrari et nous commençons à exécuter les courses de la façon dont nous voulons les exécuter. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less