Formule 1

C’est Ferrari qui a choisi Schumacher pour Haas F1

Steiner a dû attendre de connaitre le choix de la Scuderia

Recherche

Par Olivier Ferret

3 décembre 2020 - 10:13
C’est Ferrari qui a choisi Schumacher

Günther Steiner admet qu’il n’a pas vraiment eu son mot à dire sur lequel des trois pilotes de la Ferrari Driver Academy serait promu en Formule 1.

Ferrari a finalement choisi de promouvoir Mick Schumacher chez Haas F1, un choix justifié par les excellents résultats de l’Allemand cette année en Formule 2 puisqu’il est sur le point de décrocher le titre.

"Et finalement, c’est sur Mick qu’a choisi de miser Ferrari," commente Steiner. "Bien entendu c’est en plus le nom qui va attirer le plus d’attention. Un Schumacher en F1, c’est de la pression qu’il va falloir bien gérer."

"Ce n’était toutefois pas une conclusion déjà toute faite. Schumacher, Callum Ilott et Robert Shwartzman ont tous les trois été considérés."

"Une fois que Gene Haas a accepté le fait que nous pourrions aligner deux débutants, je voulais quelqu’un de la Formule 2. Dans une classe inférieure, cela aurait été trop dangereux selon moi. Dans le cadre de notre collaboration avec Ferrari, j’en ai donc parlé naturellement à Mattia Binotto."

"Je lui ai demandé ce qu’il voulait pour ses juniors et si nous pouvions en avoir l’un d’eux. Mais il n’a pas voulu discuter du ou des noms avant que les choses se précisent."

Steiner est attiré par la collaboration sur les pilotes avec Ferrari, y compris les discussions à venir sur "la meilleure façon de mettre à profit leur expérience passée avec la Scuderia.".

"Nous montrons également que nous avons le courage d’essayer quelque chose," a-t-il ajouté.

"Mais les gars qui sortent de la Formule 2 sont mieux préparés qu’ils ne l’étaient il y a dix ans. Je n’ai pas encore passé beaucoup de temps avec Mick, à cause des restrictions Covid-19, mais c’est un jeune homme très poli et mûr qui, surtout, est très rapide."

Steiner admet que le propriétaire de l’équipe, Gene Haas, "avait des inquiétudes" au départ concernant son plan d’avoir deux débutants en F1, mais a finalement convenu avec Steiner que l’équipe devait poursuivre une "stratégie à plus long terme".

"Après la signature de l’accord Concorde, il était clair que nous continuerions. Nous avons réfléchi à la manière dont nous pourrions revenir à notre forme de 2018. Parfois, il faut faire un pas en arrière pour avancer de deux."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less