Formule 1

Buemi remporte un premier E-Prix de New York agité

Vergne en difficulté, tout reste à jouer !

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 juillet 2019 - 22:59
Buemi remporte un premier E-Prix de (...)

Avant-dernière course de la saison, le premier des deux E-Prix disputés à New York a vu Sébastien Buemi

Dès le départ, Sébastien Buemi convertissait sa pole position en leadership de la course, devant Alex Lynn qui se défaisait de Pascal Wehrlein. L’allemand était rapidement attaqué par le Britannique Alexander Sims.

Derrière, les autres candidats au titre ont eu du mal au départ puisque Mitch Evans était 12e et Lucas di Grassi est 16e au premier tour.

Sam Bird envoyait Jose-Maria Lopez en tête-à-queue, et un embouteillage s’ensuivait, prenant notamment les deux DS Techeetah. Vergne était victime d’une crevaison tandis qu’André Lotterer voyait la partie avant de sa monoplace réduite en morceaux.

La course était relancée après un simple drapeau jaune et Vergne plongeait au 21e rang après un arrêt au stand imprévu. Buemi menait devant Lynn, Sims, Daniel Abt et Wehrlein qui a vu plusieurs pilotes le dépasser.

Les leaders ne se décalaient presque pas sur leur première activation de l’Attack Mode et les places ne bougeaient pas à l’avant, mais Lucas di Grassi faisait le forcing pour remonter, et pointait à la dixième place à 30 minutes de la fin de course.

Alex Lynn activait son deuxième Attack Mode très vite, à 30 minutes de la fin de course, et le Britannique attaquait Buemi sans succès dès l’activation du mode. Sam Bird écopait de 10 secondes de pénalité pour avoir harponné Lopez en début de course.

Le coup de théâtre arrivait à la mi-course, avec l’abandon d’Alex Lynn, trahi par la mécanique de sa Jaguar ! Une perte soudaine de puissance qui laissait Alexander Sims et Daniel Abt sur le podium provisoire !

Bird prenait la quatrième place à Wehrlein, qui perdait coup sur coup deux autres positions face à Antonio Felix da Costa et Mitch Evans, très bien remonté dans le classement. La Safety Car était déployée et regroupait le peloton, le temps de retirer la monoplace de Lynn.

De quoi donner une belle opportunité aux pilotes bien placés au championnat ? Evans était remonté sixième, Di Grassi neuvième, tandis que Vergne, 17e, voyait là l’occasion de recoller au peloton et avait encore deux Attack Mode à utiliser.

La voiture de sécurité s’effaçait à 16 minutes de l’arrivée, et Sims était collé à la monoplace de Buemi ! L’Anlglais attaquait mais se faisait toucher par Abt, qui tentait de le dépasser. Abt activait son deuxième Attack Mode après avoir raté la deuxième activation.

Maximilian Günther et Vergne activait leur Attack Mode aussi. Abt attaquait Sims devant mais ratait sa chance et perdait énormément de places, au profit de Da Costa, Bird, Wehrlein, Günther et Di Grassi.

Vergne avait maille à partir avec Oliver Turvey, tandis que Jérôme d’Ambrosio parquait littéralement Gary Paffett à l’extérieur de l’épingle.

Vergne était remonté à la 14e place à dix minutes de la fin de course et possédait le meilleur tour en course. Evans attaquait Sims pour la deuxième place et s’en emparait au détriment du pilote BMW !

Felix da Costa s’attaquait à Bird et le passait, Wehrlein en profitant pour s’engouffrer. Di Grassi remontait mais Mortara et Rowland s’accrochaient derrière et laissaient des débris sur la piste !

A 7 minutes de l’arrivée, les candidats au titre étaient disséminés dans le peloton, Buemi menant devant Evans, tandis que Di Grassi était remonté à la sixième place. Di Grassi était sous enquête après un contact avec Günther, et D’Ambrosio était sous enquête pour avoir percuté Paffett.

Evans se retrouvait ensuite sous la menace de Felix da Costa et Sims, les deux pilotes BMW. Derrière eux, Bird mettait la pression mais avait toujours une pénalité de 10 secondes à recevoir.

Vergne activait son dernier Attack Mode pour les dernières minutes de course et dépassait Vandoorne pour la dixième place. Devant, les BMW se montraient très pressantes sur Evans qui continuait à résister.

A l’entame du dernier tour, Buemi était largement en avance sur Evans, qui s’élançait 13e et est remonté, mais un gros accrochage se produisait derrière entre Vergne, Lotterer et Massa ! Vergne plongeait au 14e rang et sortait donc de la zone des points !

Buemi remportait sa première victoire de la saison, la première pour Nissan en Formule E, devant Evans et Felix da Costa, qui termine troisième devant son équipier. Di Grassi était cinquième devant Abt, Wehrlein, Bird, d’Ambrosio et Turvey, qui marquie un point pour NIO.

Vergne bouclait la course en 14e place et marquait un point pour le meilleur tour en course. Au championnat, tout reste donc à jouer lors du deuxième E-Prix de New York, qui se disputera ce dimanche soir !

Vergne a attaqué Massa et les deux hommes se sont accrochés sur deux virages, avant d’être percutés par Lotterer et d’Ambrosio.

Le Français reste leader avec 22 points d’avance sur Di Grassi (130 contre 108), tandis que Evans et Buemi sont encore mathématiquement en lice ! Vergne restera favori pour le titre mais tout est à faire demain et les qualifications ne joueront pas en sa faveur pour passer une course plus tranquille.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less