Formule 1

Budkowski : La transformation d’Enstone a été impressionnante

Interview du Directeur Exécutif de Renault F1 Team

Recherche

Par Olivier Ferret

12 février 2019 - 15:14

Marcin Budkowski a rejoint Renault F1 Team au poste de Directeur Exécutif en avril 2018 après être passé par Prost GP, Ferrari, McLaren et la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA).

Diplômé de l’École Polytechnique de Paris en 1999 après trois ans d’études en mathématiques, physique et mécanique des fluides, il poursuit à l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (ISAE SUPAERO) et à l’Imperial College London où il se spécialise en aéronautique et en aérodynamique jusqu’en 2001.

Sa carrière commence en tant qu’aérodynamicien chez Prost GP en 2001 avant qu’il ne prenne la direction de Maranello pour travailler avec Ferrari entre 2002 et 2007, une période marquée par la conquête de plusieurs titres mondiaux.

En 2007, il intègre McLaren, où il endosse différents rôles techniques à l’usine et en piste, notamment l’année du sacre en 2008. Quatre ans plus tard, il est nommé aérodynamicien en chef. Après sept ans passés à Woking, il se retrouve à la tête du groupe de travail de la FIA, puis coordinateur technique et sportif de la F1 et enfin responsable du département technique de la FIA pour la Formule 1 en 2017.

En sa qualité de Directeur Exécutif, Marcin est basé à Enstone pour superviser le fonctionnement quotidien de l’équipe tout en collaborant étroitement avec la direction et l’encadrement pour veiller à ce que l’écurie continue d’atteindre ses objectifs.

Marcin parle couramment quatre langues : le polonais, l’anglais, le français et l’italien.

Quelle est l’ampleur des changements au sein de Renault F1 Team depuis l’an dernier ?

La transformation à Enstone a été impressionnante et elle correspond à nos ambitions. Nous mettons en place les bons outils pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Les infrastructures ont changé avec l’apparition de nouveaux bâtiments, la rénovation d’anciennes zones et l’installation de nouveaux équipements. La conception des nouveaux bureaux et ateliers s’est concentrée sur chaque éléments pouvant faire la différence et tout a été prévu pour assurer des processus fluides. Nous disposons de nouveaux outils de mesure et d’analyse en soufflerie et d’un tout nouveau banc mis en service pour la boîte de vitesses. Tout cela améliore notre capacité de développement de la voiture. Dans la F1 moderne, les petits détails s’additionnent et cela inclut également un meilleur environnement de travail pour notre personnel qui passe de longues heures sur le site.

Quels sont les principaux points d’amélioration à Enstone ?

Nous avons connu une forte croissance avec l’arrivée d’une centaine de collaborateurs au cours de la dernière année. Cela représente une augmentation de 250 talents depuis 2016. Le défi est d’intégrer ces recrues dans l’équipe, mais aussi de faire évoluer notre organisation et nos méthodes de travail pour tirer le maximum de performance et d’efficacité de cette augmentation des effectifs.

Dans quels domaines excelle Renault F1 Team ?

Il y a un bon noyau de personnes présentes à Enstone depuis longtemps. Elles ont créé un esprit d’équipe et une certaine éthique de travail. C’est un atout évident. Le partenariat Enstone-Viry est également excellent puisqu’il a travaillé ensemble pendant plus de vingt ans. Pour une écurie officielle, c’est un avantage d’avoir le contrôle complet tant sur le châssis que sur le moteur. Nous allons pousser encore plus loin cette intégration en veillant à impliquer les deux entités dès la genèse des projets futurs.

Renault F1

expand_less