Formule 1

Budkowski : La RS20, une évolution de la RS19 conçue par Chester

Renault aborde une saison de transition clairement assumée

Recherche

Par Olivier Ferret

12 février 2020 - 16:03
Budkowski : La RS20, une évolution (...)

Marcin Budkowski, le directeur exécutif de Renault, a reconnu que la RS20 ne sera qu’une évolution de la RS19, puisque l’équipe française va surtout se concentrer sur 2021.

Il n’en reste pas moins qu’il a beaucoup de travail de mise en place à poursuivre après une année 2019 déjà très riche en changements à Enstone.

"2019 a été une année de transformation à Enstone. Certains changements ont été très visibles et publics, en particulier du côté technique, mais nous en avons aussi effectué plusieurs en profondeur au sein des directions opérationnelles. Il s’agit de la phase de consolidation du projet après une période intense de recrutement et de croissance sur les trois dernières années. Il y a encore des points où nous devons être plus forts et nous poursuivons notre développement de manière ciblée. En parallèle, nous avons fait progresser nos infrastructures, notamment avec des améliorations sur la soufflerie et un renouvellement complet des outils de production. Nous suivons le rythme des meilleurs dans ces domaines et nous continuons d’investir dans la technologie pour les rattraper, et les dépasser !"

Parmi les recrues de premier plan figure Pat Fry, qui remplace au poste de directeur technique châssis Nick Chester, le véritable concepteur de cette RS20 comme le reconnait Budkowski.

"Pat nous rejoint avec sa riche expérience en ingénierie acquise auprès de plusieurs écuries de pointe. Son parcours est varié en allant de l’ingénierie de course en piste à la supervision de la conception de voitures tout en passant par la gestion d’équipes techniques. Sur le plan de la personnalité, il est également très dynamique tout en ayant une excellente aptitude à se concentrer sur les choses qui comptent vraiment pour rendre une monoplace plus rapide."

"Ses compétences seront stratégiques pour la poursuite et l’accélération du développement de la monoplace de 2021 bien plus que pour la RS20 dont les principes ont été arrêtés il y a plusieurs mois maintenant."

"La monoplace de cette année est une évolution de la RS19 dont on savait que les marges de progression du châssis étaient limitées. C’est un choix assumé dans l’enveloppe de ressources dont nous disposons et cohérent avec notre ambition de moyen terme."

Budkowski admet enfin qu’il sera difficile de gérer la saison 2020 tout en ayant un œil sur 2021.

"Trouver l’équilibre entre les projets 2020 et 2021 représente un grand défi, d’une ampleur probablement sans précédent en Formule 1. Vous essayez toujours de commencer à travailler le plus tôt possible sur les nouvelles voitures, mais c’est encore plus vrai lorsque le règlement est modifié en profondeur et celui de 2021 n’est rien de moins qu’une révolution. Bien sûr, nous désirons connaître une bonne saison 2020, mais notre objectif est de passer au plus vite sur 2021 comme nous anticipons une courbe de développement très abrupte pour la nouvelle monoplace."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less