Budget F1 dépassé : Red Bull ’dépend de la FIA et attend ses retours’

La pénalité proposée enfin connue

Recherche

Par Franck Drui

22 octobre 2022 - 09:25
Budget F1 dépassé : Red Bull 'dépend

Comme nous vous l’avons rapporté hier soir et cette nuit, Red Bull a annulé une conférence de presse de l’équipe qui aurait pu mettre fin à l’incertitude actuelle sur la violation du plafond budgétaire et notamment sa position face aux conclusions de la FIA.

Au lieu de cela, le patron de l’équipe, Christian Horner, a été vu lors de plusieurs réunions sur le circuit des Amériques à Austin avec le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, et la nouvelle secrétaire générale de l’instance dirigeante, Shaila-Ann Rao.

Plus tôt, la FIA a indiqué qu’elle avait décidé des sanctions pour une violation présumée de 1,8 million de dollars en 2021 et attendait que l’équipe les approuve. Si la pénalité est rejetée par Red Bull, un jury sera convoqué.

La pénalité proposée enfin connue ?

Des rumeurs font état d’une amende, assez importante (au montant inconnu) et une réduction de 25% du développement aérodynamique possible en 2023. Il n’y aurait pas de retrait de points sur la saison 2021. Mais cela reste trop selon Red Bull et accepter cela reviendrait à reconnaitre que Red Bull a triché. Pour l’image de marque, Christian Horner et Helmut Marko sont donc en liaison constante avec le siège de Red Bull en Autriche et Dieter Mateschitz afin de savoir comment avancer.

"Il n’y a pas de nouvelle déclaration," fait savoir de son côté le Dr Helmut Marko, interrogé au sujet de la conférence de presse annulée.

"Je ne peux rien dire à ce sujet. Nous dépendons de la FIA et attendons des retours."

Lorsqu’on lui dit que ces retards ne sont pas bons pour la Formule 1 et l’image, l’Autrichien insiste : "Cela dure depuis quelques semaines, donc quelques heures de plus n’auront pas d’importance."

Marko ajoute que la partie "la plus désagréable de toute la saga était les rumeurs totalement infondées et les allégations sérieuses de tricherie".

"Mais cela ne vient pas de la FIA, cela vient des concurrents. Gagner ne vous donne pas beaucoup d’amis et certains pensent qu’ils gagnent un avantage en faisant cela, mais ils ne sortent pas des sentiers battus."

Mercedes F1 reste ferme

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, fait valoir à Austin qu’en théorie, enfreindre les nouvelles règles financières devrait "provoquer la même chose qu’une infraction technique et sportive et entraîner potentiellement une disqualification".

Mais il admet que le titre 2021 de Max Verstappen n’était probablement pas en danger.

"La violation ne permet pas aux règles de faire cela, mais cela devrait servir à rendre tout plus juste et plus clair pour l’avenir."

Ce retard et la confusion actuelle font que la sanction pour avoir dépassé le plafond budgétaire ressemble de plus en plus à un marchandage en coulisses puisque tout se passe à huis clos. Il apparait toujours aussi étrange que la FIA essaie de faire une offre à une équipe concernant une pénalité au lieu de l’imposer puis convoquer éventuellement un jury d’appel.

La procédure n’est malheureusement pas compréhensible par les fans. Mais avec le peu d’informations dont nous disposons laisse conclure que le règlement financier laisse encore beaucoup de place à l’interprétation.

Certains appellent déjà dans le paddock à ne pas imposer de pénalité et d’admettre que les règles laissaient une certaine marge de manœuvre ou des failles encore non comblées. Surtout si les domaines contestés ne sont aucunement liés à la performance. Et comme ce n’était pas l’intention, il faut maintenant améliorer les règles.

FIA

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos