Brundle ressent encore une ’tension’ entre Alonso et Hamilton

Les restes de leur saison 2007 chez McLaren F1 ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 juin 2022 - 13:19
Brundle ressent encore une 'tension

Fernando Alonso et Lewis Hamilton se sont battus une nouvelle fois en piste lors du Grand Prix de Monaco. Le pilote Alpine F1 a retenu son ancien équipier, et Martin Brundle, commentateur et ancien pilote, pense qu’il reste des tensions entre eux, datant de la saison catastrophique qu’ils avaient partagé chez McLaren.

"Lando Norris a eu le luxe d’un arrêt supplémentaire parce que derrière lui, Fernando Alonso est entré dans un mode de préservation des pneus nécessaire pour lui, avec le reste du peloton faisant la queue derrière lui, en commençant par un Lewis Hamilton très frustré," explique Brundle.

"Fernando a déclaré ’ce n’est pas mon problème’, et l’on ne peut pas s’empêcher de ressentir qu’il y a encore une tension entre eux après leur saison chez McLaren en tant que coéquipiers, en 2007. Fernando a ensuite bizarrement repris du rythme pendant un moment et a fait le troisième tour le plus rapide de la course pour conserver la septième place."

Alonso a révélé par la suite qu’il économisait ses gommes dures pour être sûr d’avoir du rythme enfin de course, et qu’il a essayé de permettre à Esteban Ocon, sous le coup d’une pénalité, de revenir sur le peloton.

Brundle a également salué la belle performance de George Russell, qui a signé un nouveau top 5. C’est la septième fois en autant de courses que le pilote Mercedes F1 termine parmi les cinq premiers.

"George Russell a réalisé à nouveau belle course pour que Mercedes prenne la cinquième place. Il a fini avec seulement deux dixièmes d’avance sur Norris qui a également réalisé le tour le plus rapide avec ses pneus médiums frais. Norris aurait peut-être pu le dépasser avec un tour de plus à la course."

Alpine F1 Team - Renault

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos