Formule 1

Brown pense que sous Ecclestone, la F1 avait un peu ‘oublié’ de s’occuper des fans

Une tendance inversée par McLaren dès 2017

Recherche

Par A. Combralier

15 janvier 2020 - 14:22
Brown pense que sous Ecclestone, la (...)

Sous l’ère Bernie Ecclestone, la F1 avait peut-être tendance à se concentrer en priorité sur les revenus générés par le sport, au détriment d’une vision de long terme axée sur le digital ou le spectacle en premier lieu. Liberty Media, depuis sa prise de pouvoir, a quelque peu inversé cette tendance, symbolisée par un fort investissement sur les réseaux sociaux et le règlement 2021.

Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, est un fervent soutien de la politique de Liberty Media, comme il a tenu à le redire à l’Autosport International Show.

« Au bout du compte, le sport est pour les fans, donc tout part des fans. Si vous n’avez pas beaucoup de fans formidables tout autour du monde, des nouveaux fans, des plus vieux, alors, vous n’aurez aucun sponsor qui paiera pour que nous faisions la course. »

« Le sport a parfois oublié que nous faisons tout cela pour les fans. Mais nous le faisons pour eux. »

Avec sa propre série ‘Grand Prix Driver’ proposée en 2017 sur Amazon, Zak Brown avait voulu faire de McLaren une équipe plus ouverte, en direction des fans donc, en visant la communication sur internet ; cette approche a inspiré la F1, qui a lancé la série Netflix Drive to Survive avec le succès que l’on sait.

« C’est du divertissement par le sport, donc pour moi c’est naturel de vouloir ouvrir un peu l’équipe » s’est expliqué Zak Brown.

« Je sais que je suis moi-même un fan. J’adore voir ce qu’il se passe en F1, rencontrer les pilotes, voir ce qui se passe en coulisses, donc je pense que priver les fans de tout cela serait fou. »

« Donc nous avons adopté une autre approche avec le film Amazon, et bien sûr, nous avons très tôt participé à la série Netflix. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less