Formule 1

Brown ne voit pas McLaren F1 revenir sur les meilleurs avant 2022 ou 2023

Le temps que les budgets plafonnés produisent vraiment leurs effets

Recherche

Par A. Combralier

2 mars 2020 - 16:32
Brown ne voit pas McLaren F1 revenir

Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, est un PDG heureux : son équipe vient de finir « meilleur des autres » au classement des constructeurs, et son ambition est désormais de réduire l’écart sur les écuries de pointe.

« Je suis très content de la saison dernière, je pense que la quatrième place était tout ce que nous pouvions espérer. Nous devons maintenant refaire la même chose » s’est ainsi exprimé Brown.

L’Américain se satisfait en particulier d’avoir fait le pari d’un line-up renouvelé et rajeuni avec Lando Norris et Carlos Sainz.

« C’est un risque qui a payé. C’est la première fois que nous n’avons pas eu de champion du monde dans notre voiture, depuis aussi longtemps que je me souvienne. J’accorde beaucoup de crédit à Carlos et Lando dans l’amélioration de nos performances, non seulement sur la piste, mais aussi pour le moral de l’équipe. »

Mais il se veut prudent sur les objectifs pour cette année…

« Il va être difficile de combler l’écart avec les trois premiers, nous n’allons pas refaire le même pas en avant. Nous sommes en train de trouver un équilibre en essayant de faire de notre mieux en 2020 tout en essayant d’être très préparés pour 2021. »

« Ce n’est que le début pour nous. J’ai les ressources dont nous avons besoin, mais il va falloir du temps pour que l’équipe travaille ensemble. C’est l’une des raisons pour lesquelles Mercedes est si forte. Il n’y a pas seulement des individus formidables dans leur équipe, mais ils fonctionnent vraiment bien en équipe et cela prend juste du temps pour bien fonctionner ainsi. »

Pour revenir au sommet, McLaren compte beaucoup sur les budgets plafonnés qui devraient, à terme, réduire l’avantage compétitif de Mercedes, Ferrari et Red Bull. Mais le plafond budgétaire a été fixé à 175 millions de dollars, avec de nombreuses exceptions.

« J’aurais aimé que le plafond soit plus bas et mis en place plus rapidement, mais au moins nous en avons un. Nous voulons faire un autre grand pas en avant, mais je ne veux pas tout parier sur 2021. Le plafonnement des budgets, je pense que ça va vraiment commencer à niveler les chances, mais ça n’aura pas d’impact avant 2022-23, car les gens dépensent leur argent maintenant [sans budgets plafonnés] pour 2021. »

Zak Brown a également exprimé sa déception sur une autre réforme de Liberty Media, celle qui prévoit de passer à 25 courses à moyen terme.

« C’est trop pour les gens dans le système actuel. »

« Personnellement, je serais fan de l’alternance des courses. Si un pays veut avoir un Grand Prix, c’est bien pour la course, mais faut-il aller jusqu’à 24/25 ou rester à 21/22 et alterner les marchés sur lesquels nous nous rendons ? Cela permettrait de maintenir la demande à un niveau élevé. »

« Les Jeux olympiques ont lieu tous les quatre ans, donc si vous organisez un Grand Prix tous les deux ans sur certains marchés clés, je pense que cela fonctionne. Cela nous permet d’étendre le calendrier sans pour autant avoir des exigences de travail qui vont jusqu’à 24/25 courses. Mais en fin de compte, nous soutiendrons la F1 quelle que soit la direction qu’elle prendra. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less