Formule 1

Brown juge McLaren F1 définitivement sauvée et annonce de nouveaux investissements

Grâce à de nouveaux partenariats

Recherche

Par Alexandre C.

2 août 2020 - 08:06
Brown juge McLaren F1 définitivement (...)

Un prêt de la banque nationale du Bahreïn, ainsi qu’un nouveau partenariat avec Gulf Oil, ont apparemment sorti McLaren de l’ornière financière dans laquelle, inévitablement, la crise du coronavirus avait plongé la compagnie. L’équipe de F1 a tout de même dû se séparer de 70 employés (plus de 1000 au niveau du groupe), mais l’essentiel paraît acquis : la survie.

Zak Brown, le PDG de McLaren racing, est ainsi apparu rassurant dans le paddock de Silverstone, la course à domicile de l’équipe : McLaren va mieux, et McLaren va même se renforcer prochainement…

« Je pense que nous sommes en bonne position maintenant. Les mauvaises nouvelles sont derrière nous, en ce qui concerne tout ce qui s’est passé ces deux derniers mois. Nous sommes en bonne santé financière. »

« Je pense que nous avons tiré profit de notre agressivité et de notre comportement offensif lorsque le COVID a frappé, en reconnaissant la gravité des problèmes que cela allait causer pour le sport et pour nous, et nous avons donc couru vers les problèmes pour essayer de les résoudre rapidement, afin de pouvoir essayer de tourner la page sur le plan commercial. »

« Nous venons d’annoncer les partenariats Gulf Oil et IQONIQ, nous avons quelques annonces à venir, donc nous sommes maintenant exactement là où nous voulons être. »

« Je pense que dans l’ère post-COVID, non pas que nous soyons encore dans une ère post-COVID… en regardant vers l’avenir, je pense que nous avons un un meilleur modèle commercial pour la F1 et pour McLaren pour la suite. Nous sommes en bonne position et le moral est au beau fixe. »

Signer un partenariat en pleine crise économique, n’est-ce pas signer pour moins d’argent ? Zak Brown réfute être mauvais négociateur...

« Je constate, contrairement à la crise financière de 2008 où tout le monde s’est arrêté, que les gens s’occupent maintenant du COVID et reconnaissent que nous pourrions toujours avoir à y faire face au-delà du 31 décembre. »

« Ce que je constate, c’est que les gens se remettent à faire des affaires, ils font des affaires un peu différemment, avec les médias numériques et sociaux, des choses de cette nature, pour lesquelles je pense que nous sommes extrêmement bons, et ces éléments sont devenus beaucoup plus importants. »

« Cela a en quelque sorte remplacé, à court terme, l’hospitalité [dans le paddock d’un Grand Prix]. »

« Mais à défaut d’hospitalité, nous continuons à fournir des centaines de millions de vues à nos partenaires, des relations d’affaires entre entreprises et un contenu de qualité. Nous sommes en mesure de fournir la majorité des avantages aux sponsors, et cela semble correct. »

« Nous avons beaucoup de discussions en cours, donc je m’attends à un taux de croissance un peu plus lent que celui que nous aurions prévu pour 2021, mais ça ira. »

Que faire avec cet argent ? Zak Brown n’en fait pas mystère : cela servira pour mener des travaux structurels à Woking, notamment pour construire la nouvelle soufflerie.

« Nous allons de l’avant. Tout ce dont nous avons besoin pour l’avenir est prévu. Nous avons relancé des projets. Nous avons donc un calendrier et nous sommes très confiants que nous avons les investissements nécessaires aux bons endroits et dans les délais prévus. »

« Nous sortons donc du COVID. Et maintenant nous allons de l’avant avec notre, notre plan directeur, si vous voulez l’appeler comme ça. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less