Formule 1

Brown et Richards regrettent le doute sur le GP de F1 à Silverstone

Le gouvernement britannique va-t-il autoriser la course ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 mai 2020 - 10:23
Brown et Richards regrettent le (...)

Zak Brown regrette que le Grand Prix de Grande-Bretagne soit possiblement en difficulté, avec les restrictions imposées par le gouvernement britannique. Celles-ci obligent à des périodes de quarantaine qui pourraient contraindre la F1 à ne pas faire ses deux courses initialement prévues au Royaume-Uni.

"Cela met un coup au plan de Silverstone, car il y a des options pour courir en Europe et ne pas revenir trop souvent" explique le président de McLaren.

"Ce serait triste de manquer le Grand Prix, mais si tous les autres pays sont prêts, on ne peut pas en laisser un seul empêcher que tout le reste se déroule si le reste du monde est prêt pour nous. Si nous sommes restreints chez nous, ça va compliquer les manœuvres."

Le circuit de Hockenheim confirme une nouvelle fois sa volonté d’organiser une ou deux courses, et son directeur rappelle que l’opération doit être rentable : "En un an, on a du composer avec des pertes énormes, notre objectif doit être de générer des revenus avec la F1. Les discussions nous diront ce qui peut être réussi, et comment" assure Jorn Teske.

David Richards, directeur de Motorsport UK, qui est l’autorité gouvernante des sports mécaniques de l’autre côté de la Manche, rappelle l’importance d’organiser un ou deux Grands Prix de F1, surtout en ces temps de crise.

"Les gens oublient qu’il n’y a probablement pas d’autre sport ayant un tel impact économique sur ce pays, en termes de nombres d’emplois, directs ou indirects. Avec les bonnes précautions, nous devons pouvoir trouver une manière de protéger les communautés et gérer cela avec professionnalisme. Je ne vois pas pourquoi ça ne devrait pas se dérouler" conclut le Britannique.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less