Formule 1

Brown confirme que McLaren vise bien la quatrième place

Il fait le point sur les jeunes pilotes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 mai 2019 - 13:21
Brown confirme que McLaren vise (...)

Après cinq courses dans cette saison 2019, McLaren occupe le quatrième rang du classement des constructeurs. Zak Brown, président de la marque, n’est pas mécontent de cela et estime que son équipe peut conserver un tel objectif tout au long de la saison.

"C’est encore tôt dans la saison pour être sûr de l’objectif à viser, parce que le peloton est serré, je pense qu’un changement dans la hiérarchie peut intervenir à chaque course," analyse Brown.

"Nous sommes ravis d’être quatrièmes du championnat. Nous pensons que, de manière réaliste, dans notre chemin pour revenir tout en haut, nous sommes capables de réaliser cela en 2019."

"Donc nous nous battrons durement pour garder cette position, et ceux derrière nous devront se battre durement, bien sûr, pour nous enlever de la quatrième position. Nous avons encore du chemin à faire. Je pense que tout peut arriver mais je suis très heureux des efforts de chacun chez McLaren."

Il rappelle que l’échiquier espéré est désormais en place : "Nous avons eu de très bon essais hivernaux, et avons certainement construit une meilleure voiture. Nous avons Andreas Seidl maintenant et James Key qui nous ont rejoints, j’ai l’impression d’avoir tous les bons joueurs sur le terrain, donc maintenant on doit juste baisser la tête et foncer."

Du côté des jeunes pilotes, Nyck de Vries a quitté le giron McLaren tandis que Sergio Sette Câmara y est entré. Brown justifie cette décision : "Nous avons nos pilotes juniors dont Sergio, et nous avons un très jeune Lando Norris et Carlos Sainz que nous sommes très contents d’avoir."

"Nous ne voyons pas l’utilité, en ce moment, d’empiler les pilotes et d’arriver à une situation où vous n’avez pas de place pour eux, donc on pense que c’était pour le mieux car ça aurait été improbable qu’il finisse dans une McLaren, étant donné nos pilotes actuels."

Il assure que l’objectif était de ne pas faire rater de chances à De Vries : "Il vaut mieux qu’il soit libre et capable de piloter pour d’autres équipes car souvent, quand un jeune pilote est sous contrat, ça dissuade les autres équipes de le prendre et ça endommage parfois leur carrière, et on ne pense pas que ce soit la meilleure chose à faire."

McLaren

expand_less