Formule 1

Brivio perçoit déjà les différences et les similitudes entre F1 et MotoGP

Après deux courses chez Alpine F1, il a déjà une autre perception

Recherche

Par Olivier Ferret

25 avril 2021 - 10:36
Brivio perçoit déjà les différences et (...)

Le nouveau directeur de la compétition d’Alpine F1, Davide Brivio, commence à se faire peu à peu au monde de la Formule 1.

Pour celui qui a exercé pendant 20 ans dans le monde du MotoGP, pour Yamaha et Suzuki notamment, il a fallu réapprendre certaines choses en F1, non sans y voir aussi des parallèles avec le monde des deux roues.

"Ce qui est très différent en F1, c’est que vous êtes constamment en contact avec le pilote, l’ingénieur de course lui dit ’fais ceci, fais cela, attends un peu’. C’est la plus grande différence par rapport au MotoGP."

"Et quand j’ai vécu la première course à Bahreïn, ça s’est passé comme ça : au début de la course je disais ’wow une heure et 45 minutes, quoi que ce soit, ça va être long’, mais ça s’est vite passé, parce que tu es tellement occupé à écouter, vérifier, analyser, et c’est donc très intéressant."

"En MotoGP, lorsque la course commence, le pilote est seul, il suffit de s’asseoir et de regarder la télévision, c’est tout ce que vous pouvez faire. Ici en F1, vous êtes constamment en contact, vous êtes presque dans la voiture, donc vous faites beaucoup plus partie de ce qui se passe sur la piste, je pense."

Brivio souligne néanmoins que si le côté technique de la Formule 1 est beaucoup plus profond que celui du MotoGP, il existe des parallèles humains entre les championnats.

"Je ne suis pas ingénieur, mais je peux vraiment apprécier la technologie, et de ce point de vue, c’est intéressant - c’est une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de rejoindre la F1. C’est intéressant, bien sûr différent de là où j’étais auparavant."

"Il y a des similitudes. Pilotes de F1 et pilotes de MotoGP… ils ont les mêmes hauts et les même bas, avec de la motivation, une bonne forme, une mauvaise forme, se plaindre, ne pas être heureux, ne pas se sentir à l’aise, peu importe."

"Les mécaniciens, en F1 ou en MotoGP, doivent rester motivés, ce qui leur donne envie de s’améliorer tout le temps, il y a donc de nombreuses similitudes."

"Enfin La technologie en F1 est plus complexe - la voiture est plus grande, il y a beaucoup plus de pièces, plus d’informations, plus de choses que vous pouvez mesurer, et donc que vous pouvez analyser. Que vous devez analyser même."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less