Formule 1

Brivio n’a pas peur de l’exigence phénoménale d’Alonso en F1

Lui et Ocon, une dynamique intéressante dans l’équipe ?

Recherche

Par Alexandre C.

3 mars 2021 - 12:56
Brivio n’a pas peur de l’exigence (...)

Fernando Alonso est connu pour son talent mais aussi son exigence en F1 – qu’il s’applique à lui-même, et qu’il attend de sa propre équipe.

Davide Brivio, le nouveau team principal chez Alpine, est conscient que recruter l’Espagnol n’est ainsi pas forcément un cadeau. Mais a priori, après leur premier échange téléphonique, Fernando Alonso serait très motivé et son attitude est la bienvenue pour l’ancien patron de Suzuki…

« Je suis très excité de voir Fernando. Nous avons un grand champion et je peux sentir qu’il est extrêmement motivé. Il revient dans un sport difficile, un environnement difficile. Son désir de revenir en F1 et de se battre contre tout le monde montre à quel point il est motivé. »

« En discutant avec lui, on peut voir à quel point il travaille dur, à quel point son désir de revenir est fort. Je suis donc sûr qu’il fera tous ses efforts. Si nous pouvons lui offrir un bon package, il sera certainement capable de se battre pour des places formidables. »

« Nous avons eu quelques premières discussions et il s’est senti comme un gars très normal - juste extrêmement motivé, extrêmement disposé à trouver et à rassembler tout ce qui est nécessaire pour tirer le meilleur parti de la voiture et de l’équipe. Il ne revient pas seulement pour conduire une voiture, il revient pour essayer d’obtenir de bons résultats et une certaine satisfaction. »

« Oui, il est assez exigeant, mais c’est ce que j’aime. Nous avons besoin de ce type de pilotes qui sont vraiment désireux de tout mettre en œuvre pour essayer d’obtenir le maximum, donc je salue ce genre d’attitude et ce genre d’approche. Bien sûr, nous devrons travailler ensemble le mieux possible afin d’utiliser ses capacités et son potentiel. »

En 2021, Fernando Alonso a déjà intégré le fait qu’Alpine ne pourrait se battre pour des podiums à la régulière. L’Espagnol en attend en revanche beaucoup pour 2022... Comme Luca de Meo, qui veut voir Alpine gagner une course dès l’an prochain, avec le nouveau règlement !

Comment Brivio réagit-il à toute cette pression ?

« Bien sûr que nous voulons gagner - tout le monde dans l’équipe veut gagner. Mais nous devons être réalistes. L’année dernière, nous avons fait trois podiums, donc nous avons commencé à nous rapprocher des premières places, c’est de là que nous devons partir. »

« Tout d’abord, nous devons nous battre pour le podium, en espérant nous battre régulièrement pour le podium ; et ensuite, étape par étape, nous améliorer. Bien sûr, l’objectif final est de gagner. »

« Cette année est un peu spéciale car tout le monde se tourne vers 2022, les nouveaux règlements et les nouvelles voitures en cours de développement. C’est donc une sorte d’année de préparation où nous espérons en 2022 améliorer encore plus notre compétitivité, mais gagner est toujours dans notre objectif. Je suis sûr que nos pilotes veulent d’abord y arriver. Alors oui, c’est l’objectif, parce qu’il faut avoir un rêve, et ensuite il faut travailler très dur pour l’atteindre. »

Fernando Alonso ne risque-t-il pas aussi d’avaler tout cru Esteban Ocon ?

« Ils peuvent certainement tirer profit l’un de l’autre - Esteban en apprenant de son expérience [d’Alonso] et Fernando de l’expérience d’Esteban [d’être] au sein de l’équipe actuelle. C’est une dynamique intéressante. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less