Formule 1

Brawn voulait comprendre le projet de Domenicali pour la F1

Les deux hommes vont bien travailler ensemble

Recherche

Par Olivier Ferret

29 janvier 2021 - 09:34
Brawn voulait comprendre le projet (...)

Ross Brawn est le manager sportif de la F1 depuis 2017, date à laquelle il a commencé à travailler avec Chase Carey. L’ancien PDG de la F1 a été remplacé par Stefano Domenicali à la tête de la discipline. Les deux hommes se connaissent bien pour avoir travaillé ensemble chez Ferrari.

"Je voulais comprendre ce que voulait Stefano" explique Brawn. "De toute évidence, sous l’ère de Chase, nous avions une bonne relation de travail et j’ai apprécié mon temps avec lui. Je ne savais pas quels étaient les plans de Stefano ; en fait, jusqu’à ce que Stefano soit confirmé, je ne savais pas qui serait le nouveau PDG !"

"Il fallait donc résoudre ce problème. J’ai été ravi lorsque Stefano a confirmé qu’il souhaitait vraiment poursuivre notre relation de travail. Il y avait d’autres personnes qui devaient également prendre des décisions sur la façon dont les choses évolueraient - ce n’était pas seulement ma décision."

"Mais je suis très heureux de rester dans l’entreprise. Comme je l’ai dit, je veux aussi voir les voitures 2022 rouler. Il y a un grand changement technique l’année prochaine et ce sera l’aboutissement de plusieurs années de travail. Un grand changement cette année avec le contrôle des coûts - il y aura sans aucun doute des obstacles."

"Nous devrons les éviter, c’est donc un autre facteur. Je suis donc plutôt excité par l’avenir. Nous devrons tous nous arrêter à un moment donné, mais je veux m’arrêter à un moment qui convient à tout le monde, et je continue de m’amuser."

Brawn retrouve ses habitudes en travaillant avec Domenicali, près de 15 ans après la fin de leur collaboration, lorsque le Britannique a quitté la Scuderia pour rejoindre Honda : "Nous nous sommes très vite adaptés, nous avons toujours eu une relation assez facile et je pense que nous avons repris là où nous nous étions arrêtés."

"Les objectifs sont évidemment différents maintenant, et on m’a demandé l’autre jour si les équipes devaient s’inquiéter maintenant parce que deux anciens employés de Ferrari menaient la barque. J’ai répondu ’souvenez-vous que Stefano travaillait pour Lamborghini et moi pour Mercedes !’."

Ils étaient restés proches lorsque Brawn était chez Ferrari (photo) : "Je suis donc très heureux et j’apprécie cette expérience. Stefano est arrivé en force, il est juste frustré de ne pas pouvoir se rendre au Royaume-Uni pour le moment et il opère depuis l’Italie. Mais cela viendra avec le temps."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less