Formule 1

Brawn souhaite que la F1 commence en Europe, à huis clos s’il le faut

Et il vise toujours 18 à 19 courses !

Recherche

Par Olivier Ferret

9 avril 2020 - 07:44
Brawn souhaite que la F1 commence (...)

La Formule 1 pourra-t-elle tenir un championnat pour la saison 2020 ? C’est-à-dire organiser un minimum de 8 courses selon le règlement de la FIA ? La question s’est posée plusieurs fois ces derniers jours et Ross Brawn, le directeur sportif de la F1, a tenu à assurer que c’était bien dans ces intentions et mieux encore...

"Pour avoir un championnat FIA il faut un minimum de 8 courses. Nous pourrions en avoir 8 même en commençant en octobre. Donc disons que le mois d’octobre serait la date limite pour ça," explique-t-il à Sky.

"Mais nous pourrions en plus avoir la possibilité de rouler début 2021. C’est exploré. Peut-on finir en janvier notre saison ? Cela apporte toutes sortes de complications, comme vous pouvez l’imaginer."

Le but pour la FOM reste toutefois de commencer en juillet, avec un calendrier très chargé.

"Si nous pouvons commencer début juillet, nous pourrions avoir 19 courses. Trois semaines de courses, une semaine de pause, trois semaines encore, et ainsi de suite. Nous avons regardé toute la logistique pour faire cela et nous pensons pouvoir tenir un championnat de 18 ou 19 courses si nous pouvons le démarrer en juillet. Donc nous serons entre 8 et 19 courses."

"Enfin nous pourrons tenir des courses de deux jours afin de répondre au défi logistique. Par exemple, la Chine serait probablement une course sur deux jours si nous y allons."

L’idée du huis clos pour débuter s’impose aussi d’elle-même....

"Les voyages pour les équipes et pour toutes les personnes impliquées va être l’un des gros problèmes. Vous pourriez dire qu’une fois que nous sommes lancés, nous pourrions nous confiner entre nous."

"Notre vision actuelle est qu’un début de saison en Europe est le plus favorable, avec un huis clos. Nous pouvons mettre en place un environnement très sécurisé, avec des équipes ensemble dans les avions, des transports organisés sur les circuits, des tests réguliers (du Covid-19) pour tout le monde et faire en sorte qu’il n’y ait pas de risque pour tous ceux dans le paddock."

"Ensuite, la course se déroule sans spectateurs. Ce n’est pas génial mais c’est mieux qu’aucune course du tout. Nous ne devons pas oublier qu’il y a des millions de gens qui suivent le sport dans leur canapé à la maison. Beaucoup d’entre eux sont confinés et le seront peut-être encore dans leur pays. Pouvoir relancer le sport et distraire les gens serait un gros bonus dans cette crise que nous avons. Par contre, nous ne pouvons mettre personne en danger."

Pour l’instant la FOM reste évidemment en phase d’étude et affine selon les jours qui passent.

"Nous étudions toute la structure de l’organisation qui pourrait nous donner le début de saison le plus tôt possible. Et la capacité de maintenir ce début de saison. Il ne sert à rien de lancer la saison pour tout arrêter pendant une longue période ensuite."

"Pour résumer, la saison démarrera plutôt en Europe, et il est concevable que cela se fasse à huis clos pour commencer."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less