Formule 1

Brawn se sert de Mexico pour tenter de sauver le règlement 2021

Il est temps de réagir pour favoriser les batailles en piste

Recherche

Par A. Combralier

29 octobre 2019 - 16:57
Brawn se sert de Mexico pour tenter (...)

Le Grand Prix du Mexique fut certes marqué, ainsi que s’en est félicité Ross Brawn, par une « bataille stratégique intéressante » en tête de course, comme dans le milieu de grille. Les équipes étaient en effet aux prises avec l’imprévisibilité des pneus durs – allaient-ils se montrer performants et constants sur la durée ?

Mais, ainsi que le reconnaît de même le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, « le spectacle s’est déroulé peut-être davantage en dehors que sur la piste » lors du dernier Grand Prix, notamment grâce à la cérémonie spectaculaire du podium, marquée par l’arrivée de Lewis Hamilton debout sur sa monoplace, et le concert au milieu du stadium.

En effet, les batailles en piste ont été particulièrement rares en tête de la course, dans des conditions il est vrai rendues plus complexes par l’altitude.

« C’est dommage qu’il n’y ait pas eu tant de luttes sur la piste, surtout parmi les leaders » regrette Ross Brawn. « Car tout était en place pour qu’on ait droit à une lutte excitante, qui aurait impliqué en particulier Mercedes et Ferrari, sur une piste où réussir un dépassement est vraiment possible. »

« Cependant une fois de plus, nous avons vu que lorsque des pilotes et des voitures ont un potentiel similaire, alors, il devient vraiment difficile non seulement de dépasser, mais encore de se rapprocher de la voiture de devant. Car rouler trop près derrière une autre voiture a des conséquences certaines au bout de quelques tours : cela peut ruiner vos pneus, et cela force donc les pilotes à reculer, avant qu’ils ne retentent un autre assaut, de nouveau bref. »

Ce constat conforte en réalité Ross Brawn et Liberty Media dans leurs convictions : la F1 a besoin de changer en profondeur son règlement aérodynamique… A l’heure où le règlement 2021 est plus que jamais contesté par les écuries de pointe, voilà un message fort à-propos.

« Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Cela confirme qu’il existe un besoin de changement dans le règlement, afin de permettre aux voitures de se battre de plus près. Le changement, nous n’en sommes potentiellement plus très loin, au moins sur le papier, étant donné que dans quelques jours, la FIA et le Conseil Mondial du Sport Automobile décideront du package réglementaire pour 2021, que nous avons présenté avec la FIA. »

« La nouvelle configuration aérodynamique a été développée pour réduire l’impact subi par une voiture qui en suit une autre. Les dépassements et les batailles sont faciles quand il y a 1 ou 2 secondes de différences entre deux monoplaces, mais quand la différence est plus ténue, alors, il n’y aucune chance de réussir un dépassement. »

« Les suggestions selon lesquelles nous devrions retarder l’introduction de ce règlement 2021, sont frustrantes, parce que la situation empire chaque année, avec les voitures que nous avons maintenant. »

« Combien de batailles rapprochées avons-nous manqué de voir ? A Mexico, il n’y en a pas eu beaucoup, en dépit des caractéristiques de la piste et de l’introduction d’une troisième zone de DRS. Si même ces éléments ne permettent pas aux voitures de se suivre de plus près, il est temps que nous réagissions. »

« Nous ne changeons pas pour le plaisir de changer. Nous avons fourni un effort massif pour développer ces nouvelles règles, dans l’intérêt de long terme du sport. »

Ces nouvelles paroles fortes de Ross Brawn sauront-elles convaincre les écuries de pointe ? Réponse le 31 octobre…

FIA

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less