Formule 1

Brawn s’interroge sur le carburant échappé du réservoir ‘si bien protégé’ de la Haas F1

L’enquête de la FIA est lancée

Recherche

Par Alexandre C.

30 novembre 2020 - 15:16
Brawn s’interroge sur le carburant (...)

A chaud hier, après l’accident de Romain Grosjean, Ross Brawn estimait que le halo avait « sauvé la vie » du Français. Avec 24 heures de plus de recul, dans son habituelle chronique, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media a continué de faire part de ses réflexions sur l’incident.

C’est tout d’abord la question du réservoir d’essence qui est soulevée par Ross Brawn : pourquoi de l’essence a-t-elle pu s’échapper d’un réservoir normalement sécurisé, ce qui a causé l’incendie ? L’enquête de la FIA le dira…

« Ce fut un choc énorme, car le feu est quelque chose que je n’ai pas vu en F1 depuis très longtemps, et je me suis immédiatement demandé ce qui avait pu le provoquer, le réservoir étant si bien protégé. De toute évidence, il y a de l’huile dans la voiture et d’autres fluides, mais c’était étrange quand j’ai vu le feu. »

« Ce n’est que lorsque j’ai vu la gravité de l’accident que vous avez pu comprendre pourquoi le carburant s’était échappé. Donc le premier choc a été de voir le feu. Puis quand vous voyez la gravité de l’accident, vos premières pensées vont au pilote. Vous vous inquiétez immédiatement de sa santé. »

En tant que responsable de la FOM, Ross Brawn a aussi défendu l’approche choisie par la réalisation, qui a diffusé en boucle les images du crash - ce qui a choqué certains pilotes comme Sebastian Vettel ou Daniel Ricciardo.

« Voir Romain sauter de la voiture a été un énorme soulagement. Nos producteurs n’ont pas diffusé les images avant de savoir que Romain était en sécurité, ce qui est notre protocole. »

Ross Brawn a ensuite félicité la FIA pour tous les efforts accomplis sur la sécurité, sur le halo mais pas seulement...

« Je pense que tout le monde est fier des mesures de sécurité qui ont été développées ces dernières années. Le halo a joué un rôle énorme. »

« La FIA, en collaboration avec l’équipe, doit comprendre la dynamique de ce qui s’est passé lors de l’accident pour voir si des améliorations sont possibles. L’impact a été assez sévère et il y a des limites à ce que l’on peut contenir ou contrôler. Mais pénétrer la barrière de cette manière… cet incident doit être compris. Il faut aussi comprendre pourquoi il y a eu un incendie et pourquoi la voiture s’est brisée en deux. »

« C’est ce que la FIA va maintenant prendre le temps d’analyser – pour déterminer ce qui peut être mieux fait. Chapeau à toutes les personnes impliquées, car Romain Grosjean est ressorti, à pied, de sa voiture après un énorme accident. Et la FIA a fait un super boulot en remettant tout en état pour que nous puissions courir la course de la manière la plus sûre possible. »

Ross Brawn a enfin tenu à converser avec quelques pilotes, notamment durant l’interruption de la course par le drapeau rouge. Sans révéler de noms, il fait part des ressentis des pilotes, forcément contrastés et inquiets.

« Les pilotes sont tous différents. Quand vous voyez un accident aussi énorme que celui-là et qu’un pilote en ressort à pied, vers où ces deux événements font-ils pencher la balance pour vous ? Est-ce que cela vous montre à quel point cela peut être grave ? Ou retenez-vous que vous pouvez en survivre ? Ou est-ce que cela vous choque qu’il y ait un accident aussi grave ? Je pense que les pilotes réagissent tous différemment. »

« Certains pensent que cela montre à quel point ces voitures sont sûres et d’autres trouvent que c’est assez troublant. J’ai parlé à quelques pilotes dans les moments qui ont suivi l’accident et la plupart m’ont demandé comment allait Romain. C’était leur principale préoccupation. »

« La plupart ont réussi à rester concentrés et à continuer à pratiquer le sport qu’ils aiment parce que c’est probablement l’un des accidents les plus graves dont ils aient jamais été témoin. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less