Formule 1

Brawn rend hommage à la ‘résilience’ de Gasly et console Sainz

‘Son heure viendra’

Recherche

Par Alexandre C.

8 septembre 2020 - 10:15
Brawn rend hommage à la ‘résilience’ (...)

De nombreux événements se sont produits durant ce si spectaculaire Grand Prix d’Italie. Le principal d’entre eux a été bien sûr la victoire de Pierre Gasly, d’un souffle devant la McLaren de Carlos Sainz.

Dans sa dernière chronique, Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, a tenu à rendre hommage à ces deux duellistes, qui n’ont pas démérité. Et Ross Brawn de commencer par le beau vaincu du jour, le pilote McLaren…

« J’avais parié sur Carlos Sainz pour la victoire quand Lewis a reçu sa pénalité, mais j’avais sous-estimé la belle course que Pierre Gasly menait. Carlos était frustré d’avoir manqué la victoire, mais il a montré de nouveau quel talent il était. Son heure viendra. »

Ross Brawn a ensuite rendu un hommage appuyé à la " résilience " de Pierre Gasly, qui a prouvé de la manière la plus éclatante qui soit, à Christian Horner et Helmut Marko, quel pilote il était.

« Sa première victoire est une récompense pour sa résilience. C’est un caractère courageux. Avoir ce revers dans sa carrière et rebondir comme il l’a fait est extraordinaire. Il a fait le point, a réfléchi à ce qu’il devait faire pour s’améliorer et a ensuite trouvé comment y parvenir. »

« Il n’a pas fait une faute le dimanche, même lorsque Carlos a commencé à se rapprocher. Il conduisait parfaitement. Un pilote qui a pris un coup aussi important peut soit échouer, soit trouver une force intérieure et revenir. Pierre a clairement fait cette dernière chose. Un travail phénoménal. »

Un autre grand moment de la course fut la formidable remontée de Lewis Hamilton, de l’avant-dernière place à la 7e, après sa pénalité...

« Lewis est allé voir les commissaires pendant l’interruption de la course pour discuter de la pénalité. Quand il a vu les preuves, il a su qu’il devait s’attendre à une pénalité. »

« Il a bien géré la situation. Bien sûr, il était frustré - il avait fait une erreur. Mais il l’a acceptée et a continué. Il quitte l’Italie avec une avance de 47 points, la même que celle qu’il avait en arrivant. Un bon résultat, compte tenu du fait qu’il aurait pu être bien pire. »

Enfin, cette course était la dernière de la famille Williams à la tête de l’équipe. Ross Brawn, qui a lutté contre Grove à Maranello, a rendu hommage à ses anciens rivaux.

« Je suis très triste et désolé de voir Claire et Frank quitter le sport après ce week-end à Monza. Ils ont été des personnages si importants et si emblématiques de la F1. J’ai commencé ma carrière avec cette équipe, je leur dois donc ma place en F1, car ils m’ont donné ma première chance. »

« Je suis triste de les voir partir, mais cela démontre l’opportunité et l’optimisme pour l’avenir, parce qu’ils n’ont eu aucun problème à trouver quelqu’un pour acheter l’équipe, prendre les rênes et mettre en place l’investissement nécessaire pour faire avancer l’équipe. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less