Brawn : Mick Schumacher mérite de passer à l’étape suivante en F1

"Il est très talentueux, a adopté à 100% l’éthique de travail de son père"

Recherche

Par Franck Drui

26 septembre 2022 - 10:54
Brawn : Mick Schumacher mérite de (...)

Ross Brawn espère que la carrière de Mick Schumacher en Formule 1 se poursuivra, que ce soit toujours chez Haas ou avec une autre équipe.

A 23 ans, Schumi junior semble déjà être à la croisée des chemins, le patron de Haas F1, Guenther Steiner, discutant ouvertement dans les médias du fait que l’équipe envisage de le remplacer, potentiellement par un pilote plus expérimenté. C’est du 50-50 selon lui.

Brawn se range naturellement du côté du fils de l’ancien septuple champion du monde, avec qui le Britannique a travaillé en étroite collaboration et connu de grands succès chez Benetton et Ferrari, et il espère vivement que chez Haas, Williams ou même Alpine, Schumacher pourra rebondir et garder un pied en F1.

"Mick s’est énormément amélioré cette année," commente Brawn, directeur sportif de la F1.

"Il a une très bonne référence en Kevin Magnussen en tant que coéquipier et il est maintenant à un carrefour important de sa carrière. Il mérite certainement de franchir une nouvelle étape dans sa carrière. Et c’est sur cela qu’il sera jugé ensuite."

Les comparaisons entre père et fils sont difficiles, pour ne pas dire inutiles à ce stade précoce, mais Brawn est conscient de certaines différences qui sont évidentes pour ceux qui s’intéressent au sport.

"Il est différent de son père, qui était toujours à la limite tout de suite. Mick prend un peu plus de temps, mais au final, il a remporté les titres dans les classes juniors. Il est très talentueux, a adopté à 100% l’éthique de travail de son père et est extrêmement capable, il a de quoi s’améliorer. C’est crucial."

Brawn a également comparé la situation de Schumacher à celle de Max Verstappen, dont le père Jos était le coéquipier de Michael Schumacher chez Benetton en 1994.

"Le gros avantage de Max sur Mick est que son père était aussi un héros aux Pays-Bas, mais il n’a pas gagné, n’a pas été sept fois champion du monde et n’est pas une icône comme Michael l’est en Allemagne. Bien sûr, cela augmente encore plus la pression sur Mick."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos