Formule 1

Brawn : Hamilton ne gagnera peut-être pas 200 GP en F1, mais au moins 120

La Russie a montré pourquoi il était un champion hors normes

Recherche

Par Alexandre C.

27 septembre 2021 - 18:11
Brawn : Hamilton ne gagnera peut-être

Avant sa victoire du dimanche, Lewis Hamilton avait pourtant commencé le week-end de Sotchi du mauvais pied : devancé par son coéquipier Valtteri Bottas en essais libres, le pilote Mercedes a commis des fautes inhabituelles pour lui le lendemain en qualifications, avec une touchette en entrant dans les stands, une sortie de piste dans la foulée, et une 4e place plutôt décevante sur la grille.

Mais le lendemain, alors que la victoire semblait revenir à la McLaren de Lando Norris, Lewis Hamilton n’a rien cédé et a battu stratégiquement et sur la piste son compatriote, pour reprendre la tête du championnat.

Ne jamais enterrer la possibilité d’une victoire de Lewis Hamilton, c’est une des leçons que tire Ross Brawn de ce week-end russe.

« C’est ce qui définit un champion du monde dans une équipe championne du monde : les petites erreurs - comme Lewis qui heurte le mur en qualification - semblent flagrantes parce que vous les faites si rarement. Car Mercedes et Lewis n’étaient pas très bien partis en qualifications, sur un circuit où l’on s’attendait à ce qu’ils dominent au vu de l’histoire récente. »

Mais ce que l’histoire retiendra surtout de ce Grand Prix de Russie, c’est l’obtention de la 100e victoire pour Lewis Hamilton. Une marque que l’on pensait encore utopique il y a quelques années. Ancien manager de Ferrari sous l’ère Michael Schumacher, Ross Brawn mesure l’exploit accompli.

« C’est une étape que personne ne pensait pouvoir atteindre un jour. Les 91 victoires de Michael Schumacher étaient tellement en avance sur ce que tout le monde avait fait à ce moment-là qu’il n’était pas concevable que quelqu’un puisse s’en approcher. Mais Lewis l’a battu - et maintenant Lewis a 100 victoires. Rien ne peut le stopper. »

« Qui sait où il va s’arrêter ? Il est avec nous pour encore quelques années au moins - et il gagnera des courses chaque année. Je ne pense pas que nous puissions prédire 200 victoires, mais je pense que nous pourrions certainement en prédire 20 de plus, car il est toujours aussi compétitif et motivé. C’est tout simplement stupéfiant et je lui adresse mes félicitations, car c’est un ‘centenaire’ que personne ne pensait pouvoir atteindre. »

En attendant sa 120e victoire, Lewis Hamilton est à la poursuite de son 8e titre mondial. Des chiffres qui donnent déjà le tournis. Mais Red Bull a bien résisté sur des circuits typés Mercedes et la suite de la deuxième moitié de saison s’annonce serrée. Qui Ross Brawn voit-il gagner ?

« Ce que nous voyons en ce moment en Formule 1, c’est que nous avons un groupe de voitures qui sont assez proches mais qui ont des nuances dans leurs performances. Donc, sur chaque circuit, l’avantage varie légèrement d’un côté à l’autre. Cela nous donne de la variété tout au long de l’année et c’est ce qui en fait une saison si fabuleuse. »

« Nous nous attendions tous à ce que Mercedes domine la Russie, et ils ont fini par gagner la course - et ils ont fait une très bonne course pour le faire - mais ce n’était pas certain pendant longtemps qu’ils l’emporteraient. Et c’est tout ce que nous demandons : qu’il y ait des embûches, de l’incertitude et de belles courses. »

« Les Mercedes vont devoir se battre jusqu’au bout si elles veulent remporter le championnat. Se battre dur en interne est différent de se battre dur en externe. Quand vous vous battez dur en interne, quel est le pire qui puisse arriver ? Si un pilote ne gagne pas, l’autre le fera. »

« Il y a eu des années où c’était Nico ou Lewis car il n’y avait personne pour ramasser les morceaux s’ils n’étaient pas à la hauteur. Mercedes avait ce coussin s’ils se plantaient. Maintenant, il n’y a plus de coussin. Max est en train de relever un défi énorme pour le championnat, il a été fantastique dimanche, il a donné une leçon magistrale de limitation des dégâts pour revenir à la deuxième place et, bien qu’il ait perdu la tête du championnat, il n’est plus qu’à deux points de Lewis. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less