Brawn explique la réflexion et la conception des F1 2022

Partir d’une idée pour développer un modèle

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 janvier 2022 - 13:52
Brawn explique la réflexion et la (...)

Cette année, la F1 utilisera pour la première fois une réglementation issue de la conception informatique. En effet, le département technique de la Formule 1 a conçu les monoplaces 2022 en partant d’une idée de base, qui était d’améliorer les dépassements.

Par la suite, la conception a été faite en travaillant sur ce modèle, qui a été amélioré plusieurs dizaines de fois pour éliminer les failles et autres problèmes de fond du concept, comme l’explique Ross Brawn, le manager sportif de la F1.

"Ce qui a changé en aérodynamique au cours de la dernière décennie, c’est la capacité à simuler le comportement aérodynamique des voitures" a déclaré l’ancien directeur d’équipe.

"Je dirais que les équipes de Formule 1 moderne utilisent probablement davantage la dynamique des fluides numérique (CFD) que la méthode empirique, à savoir la soufflerie. Elles utilisent une combinaison des deux, mais les méthodes informatiques sont devenues beaucoup plus importantes."

"Notre équipe était spécialisée dans ce domaine de l’analyse et du développement, et la première chose que nous avons faite a été de construire un modèle informatique d’une voiture qui en suit une autre, ce qui n’avait jamais été fait auparavant."

"Avec le soutien d’Amazon et d’autres spécialistes, nous avons pu construire ces modèles et voir le problème. Nous avons ensuite entrepris, une fois que nous avons compris le problème et ses causes, de voir comment nous pouvions modifier la conception des voitures pour avoir un impact et réduire cette sensibilité."

La F1 a d’abord utilisé le modèle de CFD pour travailler non-stop sur ces voitures, avant d’utiliser une soufflerie appartenant à une équipe, que le Britannique refuse de nommer : "Non, mais c’est une très bonne soufflerie, probablement l’une des meilleures en Formule 1 pour le moment."

"Nous avons simplement loué du temps dedans et c’était confidentiel. Ils ne savaient pas ce que nous faisions, comme ils le font en fait avec d’autres clients, donc nous étions vraiment juste un client de leur soufflerie."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos