Brawn est très satisfait de la première course des F1 de 2022

Un bon début, pas de point négatif mais la prudence reste de mise

Recherche

Par Olivier Ferret

21 mars 2022 - 08:22
Brawn est très satisfait de la (...)

Le directeur général de la Formule 1, Ross Brawn, s’est déclaré satisfait de la première course disputée avec les nouvelles réglementations techniques élaborées par son équipe.

La catégorie reine a introduit une refonte drastique de son règlement technique pour la nouvelle saison qui visait à améliorer la qualité des courses.

Après avoir vu Charles Leclerc remporter le Grand Prix de Bahreïn, se battant roue contre roue avec Max Verstappen en cours de route, Brawn a déclaré que sa première impression des nouvelles règles était positive.

"C’est un exemple d’un cas, alors ne nous précipitons pas. Mais nous ne voyons aucun point négatif aujourd’hui, ce qui est une bonne chose. Je pense que maintenant, une fois que les pilotes auront débriefé et que la FIA commencera à examiner toutes les données, nous pourrons voir jusqu’où nous avons réussi à aller. Mais les vieilles F1 étaient horribles en termes de course roue contre roue, donc nous avons pu franchir cette étape."

Il a indiqué que les règles nécessiteront une certaine révision au cours de la saison à venir pour garantir que la F1 continue d’améliorer la qualité des courses.

"Nous avons montré que la capacité de se battre d’une F1 doit être une considération importante à l’avenir. Ce n’est pas la solution finale et nous arrêterons là. Non, nous devons maintenir ce processus. Nous devons continuer à travailler pour comprendre comment nous pouvons fabriquer de bonnes F1 pour des courses serrées et continuer à les développer dans cette direction."

Brawn a ajouté qu’il était encouragé par le fait que les pilotes aient pu avoir de nombreuses batailles pendant la course.

"Je suis assez content et lorsque vous regardez ces voitures courir, vous pouvez voir qu’elles peuvent se battre. Les pilotes ne se contentent pas de s’affronter pendant un tour, puis ils doivent relâcher. Il n’y a pas eu de volonté de gérer les pneus, ils étaient les uns sur les autres tout le temps."

"Ce mérite revient aussi à Pirelli tout comme au type de F1 que nous avons maintenant."

La cerise sur le gâteau ? Le nouveau règlement n’a pas creusé des écarts énormes entre les équipes comme certains le craignaient.

"Heureusement oui, pas trop de mauvaises surprises. Vous pouvez avoir de grandes différences de performances avec de nouvelles réglementations, mais avec les changements que nous avons apportés et des restrictions à certains endroits, cela semble assez proche. Il y a quelques équipes qui se sont trompées. Mais elles reviendront rapidement."

"A l’avant, nous avons trois équipes fortes. Ferrari n’est pas si loin devant et je suis sûr que Red Bull trouvera quelques dixièmes et que Mercedes saura se débrouiller. Pour McLaren, ça risque d’être plus long quand même."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos