Brawn est satisfait de voir des F1 de 2022 ’belles et différentes’

"C’est génial de voir ces variations"

Recherche

Par Olivier Ferret

17 février 2022 - 09:04
Brawn est satisfait de voir des F1 (...)

Ross Brawn, le directeur général de la F1, a réagi aux premières Formule 1 de 2022 déjà présentées et ne semble pas surpris par ce qu’il a vu jusqu’à présent. Les équipes n’ont pas réussi à détourner grandement les règles édictées et le look semble apprécié par les fans.

"Les voitures ont fière allure. Je pense que c’est un aspect qui est vraiment gratifiant. Elles ressemblent déjà à de grandes voitures de course," se félicite Brawn.

"Nous avons produit notre propre modèle au sein de la Formule 1, mais c’était une sorte d’interprétation assez simple et vanillée du règlement. Donc, c’est génial de voir ces variations."

"Lorsque les règlements ont été publiés, il y avait des plaintes selon lesquelles elles allaient toutes se ressembler. Nous n’y croyions pas. Et il est maintenant prouvé que ce n’est pas le cas."

"Je dois être honnête, j’ai vraiment besoin de voir les voitures en chair et en os, pour avoir une vraie impression. Et j’irai à Barcelone pour le premier test et j’aurai probablement une bien meilleure idée là-bas et à Bahreïn, à quoi ces voitures vont ressembler."

"Mais je pense que cette variation est rassurante, et aussi juste le look des voitures, elles ont fière allure et je pense que les fans les aimeront. Elles sont belles et différentes."

"J’aime aussi le fait que les voitures vont courir plus proches du sol - elles avaient l’air un peu stupides avec la hauteur de caisse relevée à l’arrière, en quelque sorte perchées sur le nez, et elles n’ont jamais vraiment ressemblé à une voiture de course. Celles-ci auront l’air beaucoup mieux en piste."

Brawn ne pense pas non que les équipes aient réussi à trouver une astuce digne de celle du double diffuseur en 2009.

"Vous ne connaissez pas les astuces avant de les découvrir. Si nous savions où se trouvait la solution miracle, nous l’aurions bloquée. Il n’y a aucune garantie que quelque chose puisse se produire que nous n’avions tout simplement pas prévu. Et je pense que si cela se produit, vous ne le verrez pas à Barcelone."

"Mais en fait, je ne pense pas que ce sera le cas. Je pense que la réglementation est assez robuste."

Les équipes savent désormais que leur investissement pourrait être bloqué si une voie est poursuivie sans avoir été approuvée par la FIA.

"C’est en partie la raison pour laquelle la gouvernance a changé. Et la gouvernance n’a pas seulement changé pour pouvoir modifier les règles à court terme, la gouvernance a changé parce que les équipes SAVENT que vous pouvez modifier les règles à court terme."

"Elles sont donc beaucoup plus susceptibles de vouloir être à l’aise avec leurs idées ou leurs concepts avant de les mettre en œuvre."

"C’est une chose circulaire. Si vous savez que huit équipes et la FIA et la F1 pourraient vous empêcher de faire quelque chose s’ils estiment que c’est mal, alors vous êtes un peu plus regardant, sachant que cela pourrait être un problème. Cette gouvernance est quelque chose qui nous donne également une autre couche de protection."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos