Formule 1

Brawn est heureux d’abandonner des F1 trop complexes

Les monoplaces 2022 seront moins difficiles à exploiter

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 décembre 2021 - 09:02
Brawn est heureux d’abandonner des (...)

Ross Brawn est heureux de débuter une nouvelle ère réglementaire en F1. Le manager sportif de la discipline ne regrettera pas la génération sortante de monoplaces, qu’il juge trop complexes pour être qualifiées de bonnes voitures de course.

"Je pense que cela dépend de votre définition de la Formule 1 ultime" analyse Brawn. "Si c’est la plus rapide, peut-être. Si c’est la meilleure voiture de course, non. Je pense que ces voitures sont beaucoup trop critiques quand elles sont proches les unes des autres."

"Elles sont beaucoup trop critiques si elles touchent un vibreur, parce qu’une pièce s’envole et elles ne fonctionnent plus. Ce sont des véhicules incroyables, et je veux dire par là que leur complexité est étonnante."

Il félicite les capacités d’ingénierie des équipes et s’attend même à ce que les voitures sortant des usines parviennent à contourner un règlement 2022 plus restrictif. Mais il espère des F1 moins fragiles.

"Il s’agit des méthodologies qu’ils ont maintenant avec le logiciel réitératif, qui ne cesse de vérifier, vérifier et revérifier jusqu’à ce qu’ils arrivent à la conception idéale pour une zone spécifique de la voiture."

"Chaque pièce est critique pour toutes les autres, et si une pièce est abîmée - car ce sont des voitures de course - tout ne fonctionne pas correctement. C’est l’une des priorités de la nouvelle voiture, nous essayons de la rendre un peu plus robuste, un peu plus simple, et donc un peu moins critique."

"Sans aucun doute, les équipes vont compliquer le concept, mais je pense que nous pourrons ensuite le simplifier à nouveau. Les voitures de 2021 fascinent et ont des conceptions incroyablement impressionnantes, mais ne sont en fait pas de très bonnes voitures de course."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less