Formule 1

Brawn défend le nouveau système de ’handicap’ aérodynamique pour la F1

"Une grande équipe peut avoir un peu moins de capacité aérodynamique"

Recherche

Par Olivier Ferret

10 juin 2020 - 10:44
Brawn défend le nouveau système de (...)

Ross Brawn a tenu à balayer les critiques sur le système de handicap aérodynamique introduit par la F1 et la FIA pour tenter de rééquilibrer un peu les forces à partir de l’année prochaine.

Le dernier du championnat aura plus d’ATR (c’est le nom du système) que le premier, ce qui semble introduire une sorte de système de balance de performance en F1.

Mais comme le fait remarquer le directeur sportif de la F1, les petites et moyennes équipes n’ont pas les mêmes équipements ni la même efficience que les grandes...

"Je suis assez content," déclare Ross Brawn. "Nous devons améliorer la compétition mais nous devons la préserver dans les domaines qui, selon nous, intéressent le plus les fans, donc l’aérodynamisme, la différenciation du côté moteur, la suspension. Nous avons donc ces domaines technologiques, certes, mais que les fans peuvent comprendre. Mais nous avons neutralisé d’autres domaines."

"Cet ajustement de la capacité de développement aérodynamique des équipes, selon la place où elles terminent au championnat, est un petit pas dans la bonne direction. Il faut encore faire un excellent travail pour gagner une course de Formule 1, vous ne gagnerez pas de Formule 1 car vous êtes l’équipe qui a le moins de handicap."

"Nous voulons toujours avoir une méritocratie en Formule 1 et je pense qu’une grande équipe qui termine première du championnat peut avoir un peu moins de capacité aérodynamique qu’une équipe à l’arrière de la grille, mais si cette équipe à l’arrière ne sait pas utiliser cette ressource supplémentaire plus judicieusement, c’est du gaspillage. Cela va être intéressant à voir."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less