Formule 1

Brawn défend l’idée du Sprint malgré le manque de spectacle

La F1 cherche encore la bonne formule

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 septembre 2021 - 18:21
Brawn défend l’idée du Sprint malgré (...)

La Formule 1 a tenu à Monza sa deuxième Qualification Sprint, après le premier essai de Silverstone. La course a été plutôt ennuyeuse, avec un classement défini et quasiment inamovible dans le top 10 dès la fin du premier tour.

Ross Brawn, manager de la F1 et instigateur de ce format, assure qu’il ne veut pas rendre les Grands Prix trop artificiels, mais qu’il cherche à animer les week-ends. Selon lui, la mauvaise course du jour n’est pas

"Je comprends qu’ils ne veulent pas de gadgets. Je n’en veux pas non plus" assure Brawn auprès de Sky Sports. "Nous voulons que l’intégrité soit maintenue. Nous offrons trois jours d’action. Nos chiffres d’aujourd’hui sont plus élevés qu’à Silverstone, c’est en développement."

Brawn admet qu’en dépit de l’aspect sprint de cette petite course qualificative, la tension n’a pas été à son comble à Monza : "Nous aurions aimé avoir une bataille plus dure à l’avant. Nous avons vu quelques belles batailles au milieu du peloton."

"Mais quand même, nous avons une course différente demain de celle que nous pensions avoir hier. C’est un élément fort de la course. Nous avons toujours le grand défi des qualifications le vendredi. Les équipes et les pilotes savent où ils en sont et ils peuvent travailler ce soir."

Le choix du circuit pour un tel événement n’est peut-être pas non plus idéal, mais Brawn veut surtout trouver la bonne formule : "Les pilotes ont été positifs. Nous avons eu une réunion après Silversone, mais ils étaient positifs. Ils sont sortis avec de bonnes idées pour améliorer la situation."

"Ils veulent voir plus de points, une course considérée comme à part, peut-être même plus de risque en termes de hiérarchie au départ. Est-ce que ça existe tel quel actuellement ? Ou devons-nous en faire un événement indépendant, avec plus de points et un certain mélange dans l’ordre des qualifications ?"

Brawn doit cependant se méfier de l’idée d’un hasard trop important sur les grilles. On se rappelle que Sebastian Vettel et Lewis Hamilton avaient jugé que l’idée de grille inversée était "une connerie" lorsque celle-ci avait été proposée initialement.

Brawn a enfin ajouté que la Formule 1 a connu une "forte augmentation" de l’engagement des fans autour du Sprint, mais hésite à tirer une conclusion définitive trop tôt.

"Est-ce que nous en faisons un événement du grand chelem pour cinq ou six courses ou en faisons-nous plus ? Augmentons-nous les points en en faisant des courses à part ? Ce que nous constatons, c’est une forte augmentation de l’engagement des fans. Plus de gens regardent un week-end de course qu’avant. Est-ce que cela s’estompera si nous le faisons tout le temps ? Est-ce quelque chose que nous pouvons maintenir ? Il y a beaucoup de décisions à prendre et de travail à faire."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less