Formule 1

Bottas victime d’un souci au départ et d’un moteur en surchauffe

Le Finlandais a fait une mauvaise course à Monza

Recherche

Par Olivier Ferret

6 septembre 2020 - 19:48
Bottas victime d’un souci au départ (...)

Valtteri Bottas s’est distingué en course aujourd’hui à Monza par deux choses : son très mauvais départ, qui lui a fait perdre quelques places puis ensuite une incapacité à dépasser pour remonter au niveau de son équipier.

Le Finlandais avoue en fait avoir eu un problème au moment de réagir aux lumières qui s’étégnaient.

"J’ai eu un souci de réaction. Nous avons essayé de changer un peu les protocoles depuis que j’ai failli faire un faux départ il y a quelques courses (en Hongrie) et j’avoue que ça me perturbe un peu, parfois. Je ne peux pas entrer plus dans les détails mais j’ai failli fauter encore une fois," explique-t-il.

"Cela reste des choses à travailler car pour le reste, la manipulation de l’embrayage et tout ça, ça fonctionne bien."

Après le départ, "dans le premier tour, j’ai eu un contact et j’ai pensé que j’avais une crevaison, mais j’ai découvert que non."

"Il y a eu deux contacts en fait, au virage 2 et un plus gros au virage 5. Dans le 6e j’ai eu beaucoup de sous-virage, ce qui m’a fait croire à cette crevaison et la voiture tirait ensuite un peu à droite. Mais cela devait être de la gomme sur les pneus ou autre chose."

Pourquoi n’a-t-il pas réussi à remonter ? On l’a entendu se plaindre de son mode moteur pendant la course.

"J’ai été handicapé par une température du moteur très élevée, je devais donc soulager et rouler en roue libre de temps en temps, gérer le refroidissement de la voiture tout le temps."

"La voiture était meilleure vers la fin avec la température plus fraîche. Mais c’était une course folle, je dois la regarder parce que je ne sais pas comment certaines voitures sont arrivées devant nous."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less