Formule 1

Bottas veut partir du bon pied, sans se mettre de pression particulière

Eviter tout crash en Q3, une priorité…

Recherche

Par A. Combralier

14 mars 2019 - 17:37
Bottas veut partir du bon pied, (...)

Cinquième du dernier championnat pilotes, battu par Kimi Räikkönen comme par Max Verstappen, Valtteri Bottas doit absolument rebondir cette année ; autrement, son baquet pourrait échoir à Esteban Ocon, qui ne demande qu’à retrouver un volant de titulaire.

Pour se reconstruire moralement, l’ancien pilote Williams a passé un hiver à méditer sur ses performances, afin de ne plus commettre les mêmes erreurs que l’an dernier. Rappelons que lors de sa dernière Q3 à Melbourne, Valtteri Bottas était d’ailleurs parti à la faute...

« J’ai appris beaucoup de choses l’an dernier, et je veux faire mieux, être une meilleure version de moi-même. Je veux finir cette saison avec le sentiment que c’était la meilleure année de ma carrière, avec le sentiment d’avoir obtenu de bons résultats. Vous essayez toujours d’apprendre des choses sur vous-même, de vous préparer du mieux possible. J’ai fait des choses différentes cet hiver. Par exemple, je n’avais jamais couru en rallye auparavant, et j’en ai fait à la fin janvier, c’était bien amusant et sympathique. »

« Je trouve que conduire une voiture totalement différente, mais rapide, c’est toujours bon, donc c’était un bon exercice. En termes d’entraînement, avec le nouveau règlement relatif au poids des pilotes, j’ai un peu plus mangé, et je me suis assuré de rester bien en forme, de bien récupérer après les entraînements. »

Si un pilote Mercedes doit être sacré champion du monde, peu de monde pense qu’il s’agira de Valtteri Bottas plutôt que de Lewis Hamilton.

« Ce n’est pas un problème pour moi » assure Valtteri Bottas. « Je ne me soucie pas de ce que disent les gens, et je ne sais même pas quelles sont les autres situations dans les autres équipes. On parle toujours, je le sais… Mais je ne veux pas gaspiller 1 % de mon énergie à cela. Je veux juste me concentrer sur ma propre performance cette année, sur ce qui importe. C’est tout. »

La menace Estéban Ocon est réelle pour Valtteri Bottas ; s’il ne performe pas en cours d’année, Mercedes pourrait même être tentée de titulariser le Français sans plus attendre.

Valtteri Bottas en est conscient : il a comme une épée de Damoclès au-dessus de lui.

« En F1 il est toujours important de connaitre une bonne saison, il y a des toujours des gens prêts à prendre votre baquet si vous ne performez pas. C’est absolument normal dans ce sport, et dans bien d’autres. Vous obtenez des résultats, ou vous rentrez chez vous, c’est ainsi. »

« Pour moi il n’y a pas d’inquiétude, je suis concentré sur mes objectifs et sur les objectifs que l’équipe m’a fixés pour cette année. Les atteindre, ou être proche de les atteindre, ce sera bien. »

Débuter la saison par un nouveau crash en Q3 serait cauchemardesque… à l’inverse, créer la surprise en marquant 25 points dimanche, serait idéal pour le Finlandais.

« Il est toujours préférable de bien commencer la saison, afin que vous n’ayez pas le besoin de chasser les autres durant les courses qui suivent. Même si mon début de saison 2018 fut mauvais, puisque je n’avais marqué que quelques points à Melbourne, le reste de mes premières courses fut solide, puisque j’avais la possibilité de mener le championnat [à Bakou] et de rester, pendant un long moment, dans la lutte pour le titre. »

« Donc il n’y a pas que les quelques premières courses, nous marquons le même nombre de points dans toutes les 21 courses, mais oui, en termes de ressenti, ce serait sympathique. »

Pour s’imposer à Melbourne, Valtteri Bottas aura cependant besoin d’une voiture gagnante… or, la Ferrari semble légèrement devant. Mais Mercedes a beaucoup appris depuis Barcelone…

« Après deux semaines de tests, la quantité de données que vous devez analyser, pour apprendre et améliorer les choses, est considérable. Cela a donc été deux semaines très occupées et utiles. En tant qu’équipe, nous avons beaucoup appris sur le package que nous avions lors des tests et sur la manière de l’optimiser pour cette première course. Nous avons déjà apporté des améliorations, même si nous n’avons parcouru aucun tour depuis les essais. Je suis convaincu que nous pouvons être en meilleure forme dès ce week-end, même si je suis aussi certain que toutes les équipes ont appris des choses depuis la fin des tests. »

Mercedes a un dernier atout dans sa manche : selon le Finlandais, n’être plus les favoris a donné un surcroît de motivation aux siens…

« Même si nous n’avons pas l’impression d’être les plus rapides pour le moment, il y a une bonne dose de travail chez Mercedes, de la motivation, tout le monde se réjouit de débuter la saison, et de la lutte à venir. Quand je suis allé à l’usine la semaine dernière, j’ai pu voir que les gens déployaient vraiment beaucoup d’efforts et essayaient d’améliorer notre package avec les outils dont nous disposons. C’est toujours impressionnant de voir cela dans cette équipe, mais c’est un sentiment un peu différent des années précédentes. Nous avons toujours été assez forts mais nous avons constaté, au cours des deux dernières semaines, que Ferrari était plus forte. Nous devons vraiment nous améliorer si nous voulons les battre. »

Mercedes

expand_less