Formule 1

Bottas va bien après son gros crash, Hamilton voit Ferrari devant Mercedes

Une journée complexe pour Mercedes

Recherche

Par A. Combralier

28 juin 2019 - 18:25
Bottas va bien après son gros crash, (...)

Un des faits marquants de ce vendredi au Red Bull Ring, fut sans conteste le choc violent de la Mercedes de Valtteri Bottas contre les rails de sécurité. Le pilote finlandais a perdu le contrôle de sa voiture au virage 6, et a subi un crash estimé à 25 G.

Valtteri Bottas, sorti indemne, a dû, comme le veut la procédure, passer par le centre médical. Il a confirmé, à sa sortie, qu’il ne ressentait « aucune douleur. »

Le Red Bull Ring a fait plusieurs autres victimes en EL2, et non des moindres : Max Verstappen et Sebastian Vettel. Le tracé autrichien confirme ainsi être beaucoup moins permissif que le Paul Ricard, qui compte de nombreuses zones de dégagement.

« Cela fait une différence » a réagi Valtteri Bottas, visiblement beau joueur. « Même si je me suis crashé, je préfère être pénalisé pour mes erreurs. Cela rend le tout un peu plus excitant. La plus petite erreur coûtera beaucoup ici, avec des vibreurs agressifs, du gravier, etc. C’est ce qu’il faudrait faire. »

La journée n’a pas été facile pour Valtteri Bottas : en EL1, il avait dû manquer la première demi-heure ; son moteur Mercedes avait dû être changé après une fuite d’huile – une alerte de plus sur la fiabilité de la nouvelle spécification Mercedes.

Le Finlandais a tout de même réussi à signer le deuxième temps des EL2, trois dixièmes derrière Charles Leclerc.

« Ce matin, nous avons eu un petit problème moteur, donc nous avons dû revenir à la première spécification pour les EL1. »

« Cela a compromis un peu les essais libres, mais nous avons tout de même trouvé une direction claire à adopter dans les réglages de la voiture, et fait quelques changements importants en EL2. Et depuis, le ressenti est bien meilleur… enfin, c’était le cas jusqu’à l’accident. »

« Mais certaines autres équipes vont vite aussi. Nous avons une bonne voiture ici. Au moins, nous avons une direction claire à adopter pour demain, nous verrons bien. »

Seulement 4e des EL2, à presque 5 dixièmes de Charles Leclerc sur un tracé aussi court, Lewis Hamilton reconnaît, de son côté, que Mercedes a « du travail à faire » avant les qualifications.

« Ce fut une journée propre pour moi, sans problème majeur. J’ai cassé un aileron à deux reprises, mais beaucoup de personnes ont aussi cassé les leurs en passant sur ces vibreurs. Je ne sais pas si nous sentons que nous sommes plus rapides que l’an dernier, mais le ressenti est incroyable. Les Ferrari et les Red Bull sont rapides, surtout les Ferrari, donc ce sera intéressant de voir ce qui se passera demain. On ne sait jamais. Mais elles sont proches, c’est bien. J’adore quand c’est serré. Mais cela signifie que nous avons du travail. »

« Aujourd’hui, Ferrari a montré qu’ils étaient à notre niveau, ou légèrement devant nous. C’est l’un de ces circuits où c’est vraiment serré. A Brands Hatch par exemple aussi, la différence est seulement de quelques dixièmes. »

« Les Ferrari sont généralement rapides en lignes droites. Les Red Bull ont haussé leur niveau en lignes droites aussi. Ce sera vraiment un défi. Les Ferrari ne semblent pas plus rapides en virages donc ce sera intéressant. En relais de course, ils ne sont pas aussi rapides que nous d’habitude, mais aujourd’hui, ils l’étaient. Mais c’est OK. C’est une piste où vous pouvez vous suivre de près, et au moins, les pneus pourront durer longtemps. »

Mercedes

expand_less