Formule 1

Bottas : Si vous ne connaissez pas la F1, j’ai pu passer pour un con

Il pense qu’il aurait pu lutter contre Russell en fin de course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 décembre 2020 - 10:37
Bottas : Si vous ne connaissez pas (...)

Valtteri Bottas reconnaît que sa performance du Grand Prix de Sakhir n’a pas été la plus positive pour son image. Il note surtout que des personnes connaissant peu la Formule 1 pourraient considérer qu’il a été moins rapide qu’un pilote débutant dans la monoplace.

"Si vous ne connaissez pas les choses, j’ai pu passer pour un con, pour un idiot, donc ce n’est pas génial" a déclaré Bottas, qui défend sa performance face à George Russell. "Mais les gens qui connaissent [la F1] savent comment était ma performance et quel aurait pu être le résultat."

"C’était une course plutôt mauvaise de ma part et il sera très facile pour les gens de dire que le nouveau est arrivé et a battu le gars qui est dans l’équipe depuis plusieurs années, donc ce n’est pas idéal."

"Je savais que dans le premier relais, avec les pneus médiums, la position en piste serait importante, et il était malheureux de la perdre. Mais dans le deuxième relais, je le rattrapais assez rapidement."

Selon le Finlandais, qui avait réduit l’écart de 8 secondes à 5 secondes, notamment grâce à la voiture de sécurité virtuelle, la fin de course promettait une lutte roue contre roue entre lui et son jeune équipier.

"Je savais que tout allait encore être ouvert et qu’il était probable que nous nous livrions une belle bataille. Il a fait une course sans aucune erreur, mais je savais qu’il y aurait tout à jouer à la fin."

"J’étais confiant, en me basant sur le feeling que j’avais en pneus durs, car la voiture était bien équilibrée. Je savais qu’il y aurait de belles opportunités et que c’était le plan pour moi, de le passer, et je m’en rapprochais."

"La course n’était pas terminée quand nous avons eu le problème des arrêts aux stands, qui a tout changé. J’avais réussi à rester un peu plus longtemps sur le pneu médium et ça m’aurait ouvert des opportunités, je le rattrapais."

De là, tout a basculé quand Mercedes a fait son double arrêt aux stands. Après avoir installé les pneus de Bottas sur la voiture de Russell, l’équipe a relancé le Finlandais en piste avec les mêmes pneus qu’à son entrée aux stands.

Reparti quatrième, il a d’abord été dépassé par son équipier, puis a perdu quatre positions de plus en un tour. Il en a finalement regagné une quand Russell a eu sa crevaison et boucle la course juste devant le Britannique, en huitième place.

"C’est difficile d’expliquer le feeling quand vous arrivez pour un arrêt aux stands et que vous repartez de votre emplacement avec les mêmes vieux pneumatiques qu’à votre entrée en ayant perdu des positions."

"C’était clairement une grosse erreur de l’équipe qui va être analysée et dont on va tirer des leçons. C’était un cauchemar d’être avec les vieux pneus qui avaient perdu de la température. C’était comme être une cible facile. C’était un cauchemar, cette situation."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less