Formule 1

Bottas précise à qui son ‘to whom it may concern…’ était adressé

A ceux qui le disaient d’abandonner sur les réseaux sociaux

Recherche

Par Alexandre C.

28 septembre 2020 - 08:18
Bottas précise à qui son ‘to whom it (...)

Le “to whom it may concern – fuck you” est de retour : après sa victoire à Sotchi ce dimanche, Valtteri Bottas a répété un message qu’il avait déjà lancé, à la radio, l’an dernier, après sa victoire inaugurale en Australie.

Pourquoi une telle agressivité revancharde à la radio ? Et qui le pilote Mercedes visait-il en priorité ? Il s’en est expliqué après sa victoire… les réseaux sociaux sont en cause !

« Honnêtement, je ne comprends pas les personnes qui ont besoin de critiquer les gens. Il y a des gens qui me disent que je ne devrais pas me donner de la peine, que je devrais abandonner. Mais vous savez comment je suis, je ne ferai jamais ça. »

« Alors je voulais juste leur adresser à nouveau mes meilleurs vœux. C’est sorti tout seul. »

« Quand je viens à chaque week-end de course, je suis confiant et je crois que je peux le faire. Et c’est ce que je penserai toujours. »

« Il faut avoir cet état d’esprit. Et je suis heureux que même en qualifications c’était dur, je n’ai pas abandonné, j’ai regardé les points positifs et je savais qu’il y aurait des opportunités et des choses me sont venues aujourd’hui. J’espère donc pouvoir encourager les gens à ne pas abandonner parce que c’est la plus grande erreur que vous pouvez faire dans votre vie. »

Valtteri Bottas était-il frustré de voir une 2e victoire cette saison le fuir depuis l’Autriche, depuis le tout premier Grand Prix ?

« Ça fait un moment, mais c’est passé si proche à plusieurs reprises. J’ai l’impression que mon rythme de course, surtout cette saison, a été bien meilleur que celui de toutes les saisons précédentes. Je ne peux donc pas dire que cela a été frustrant, mais c’est un peu ennuyeux que cela ait été serré, mais presque là. »

Il est vrai que pour une fois, la chance a souri au Finlandais, avec la double pénalité infligée à Lewis Hamilton...

« Les choses se sont vraiment passées comme je l’avais prévu. Comme je l’ai dit, les choses ne peuvent aller contre vous pour toujours. Alors c’est vraiment très satisfaisant d’avoir la victoire. J’ai eu l’impression que c’était bien mérité. »

« Évidemment, je me considère chanceux aussi avec la pénalité de Lewis. Mais sinon, c’était une course forte et je pense vraiment que cela peut me donner un bon coup de fouet et un bon élan pour les prochaines courses. »

Et sans pénalité, avec des pneus différents que Lewis Hamilton (médiums contre tendres), Valtteri Bottas aurait-il pu battre son coéquipier ?

« En arrivant à la course, je savais qu’il y aurait des opportunités. Je savais que l’une des meilleures serait le départ de la course, mais je savais que même si je n’y arriverais pas, ce ne serait pas terminé, parce qu’évidemment, avec les médiums, c’est un sacré avantage en termes de temps de course et de stratégie, donc oui, bien sûr, je pensais pouvoir y arriver. Mais qui sait ? Il a eu cette pénalité et c’est tout. »

Enfin, pour éviter toute nouvelle déconvenue à l’avenir, Valtteri Bottas aimerait-il que la communication entre Michael Masi, le directeur de course de la FIA, et les équipes, soit améliorée ?

« C’est une question délicate. C’est évidemment... je ne connais pas le... peut-être même que je devrais connaître le règlement mot à mot mais je ne le connais pas. Evidemment, l’équipe nous indique toujours ce que nous sommes autorisés à faire et ce que nous ne devons pas faire. Il y a tellement de circonstances différentes et je ne sais pas vraiment quoi dire. Je pense que c’est délicat. Il est certain qu’ils font de leur mieux, sans aucun doute, mais je ne peux pas en dire plus. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less