Formule 1

Bottas : Nous ne sommes ’pas heureux’ d’être derrière Red Bull

Mercedes F1 a du travail en rythme pur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 mars 2021 - 10:13
Bottas : Nous ne sommes ’pas heureux’

Valtteri Bottas a été impressionné par la Red Bull de Max Verstappen en qualifications. Le Finlandais s’élancera troisième au départ et juge que la séance qualificative a permis à Mercedes F1 de sauver les meubles, même si tout n’est pas parfait en termes de comportement de la monoplace.

"Nous ne pouvons évidemment pas être heureux d’être derrière Red Bull" note Bottas. "Mais au moins, nous pouvons voir que nous avons fait des progrès, nous n’étions pas en train de nous cacher, nous savions exactement combien à quel niveau nous allions être derrière Red Bull avant ce week-end."

"Tout au long des qualifications, mon rythme, ma confiance et mon feeling avec la voiture et ma compréhension du vent se sont améliorés, c’était de mieux en mieux. Max aujourd’hui était hors de portée. Les qualifications ont plutôt été bonnes après une troisième séance difficile."

"On a donc constaté quelques points positifs, mais il y a beaucoup plus à faire et à améliorer. Nous sommes donc optimistes parce que nous avons deux voitures contre une pour eux à l’avant au départ. Je suis sûr que nous pouvons faire quelque chose de bien avec ça."

La Mercedes W12 semble souffrir davantage à cause de sa philosophie de rake plus bas, c’est-à-dire de l’inclinaison plus basse de l’arrière. Bottas ne sait pas exactement ce qu’il en est mais sait qu’il faut aire des progrès : "Je n’ai pas de réponse. J’aime l’aérodynamique, ça m’intéresse."

"Mais je ne connais pas les faits ni la philosophie aéro des Red Bull. Ils ont un rake plus élevé mais pour ce qui est de l’effet des nouvelles règles, je ne sais pas. Ils ont une très bonne voiture, le moteur, le châssis et l’aéro sont excellents. Ils ont fait un très bon travail et nous devons faire mieux."

Il espère désormais que le vent, qui sera très présent pendant la course, ne va pas ruiner l’équilibre de la Mercedes W12 en course : "C’est si difficile à dire. Bien sûr, les voitures ont des caractéristiques et des modes de fonctionnement différents. Certaines voitures sont plus sensibles au vent, d’autres moins."

"Mais je n’ai pas de détails sur le fonctionnement des autres voitures, c’est donc difficile à dire. Je n’ai pas vraiment de réponse. Il va y avoir plus de vent et nous avons vu lors des essais que cela rend les choses beaucoup plus difficiles. Je suis sûr que ça ne va pas être plus facile pour tout le monde."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less