Formule 1

Bottas : Leclerc est un dur, mais il a raison de l’être

Car il pilote pour Ferrari…

Recherche

Par A. Combralier

13 septembre 2019 - 11:51
Bottas : Leclerc est un dur, mais (...)

Le pilotage de Charles Leclerc à Monza continue de faire parler de lui. Le protégé de Ferrari, pour conserver sa première place face à Lewis Hamilton, avait dû opposer une défense virile. Après avoir contraint la Mercedes à sortir des limites de la piste, le Monégasque avait ainsi écopé d’un avertissement, via le drapeau noir et blanc récemment réintroduit par la FIA.

Tandis que Jacques Villeneuve a évoqué un « pilotage à la Kevin Magnussen », Ross Brawn a récemment défendu cette approche de la course, conforme au « let them race » dans sa version sans compromis.

Valtteri Bottas est-il lui aussi prêt à condamner les manœuvres de Charles Leclerc ? Ou estime-t-il que le pilote Ferrari est tout de même resté dans les règles de l’art ?

« Bien sûr, il court de manière dure et virile. Quand vous êtes en tête, vous ne voulez, en aucun cas, abandonner. »

« Pour un jeune pilote, Charles est vraiment un dur, ce qui est bien à voir. C’est ainsi que vous devriez être quand vous êtes un pilote Ferrari. »

Visiblement remonté contre le Monégasque, Lewis Hamilton a confié qu’il aurait facilement pu aller à l’accrochage, s’il n’avait pas dû jouer la sécurité pour assurer le titre mondial. Toujours en lice lui aussi pour le championnat, Valtteri Bottas a de même pensé à ne pas tenter le diable à Monza. Voici pourquoi il n’a pas poussé démesurément à la limite pour rattraper la Ferrari, quand il occupait la deuxième place devant Lewis Hamilton.

« Je pensais au championnat, je pensais au meilleur résultat que je pouvais obtenir. »

« Je savais, à la moitié de la course, que la victoire était possible, je connaissais le rythme que j’avais en médiums, et j’étais conscient qu’il y aurait des opportunités à la fin du Grand Prix. Le plan, pour moi, avait toujours été de prolonger le premier relais et d’avoir des opportunités ensuite. Nous avons eu des opportunités, mais sans pouvoir vraiment les concrétiser. »

« La seule chose que j’avais en tête, c’était de maximiser ce résultat, de remporter la victoire. Mais en aucun cas, je n’aurais pu faire quelque chose de différent pour faire mieux que ce que j’ai pu faire au final. »

Mercedes

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less