Formule 1

Bottas : Le contrat pluriannuel avec Alfa Romeo m’a libéré

Le Finlandais peut enfin penser au long terme

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 novembre 2021 - 21:58
Bottas : Le contrat pluriannuel (...)

Valtteri Bottas quittera donc Meredes à la fin de la saison pour rejoindre Alfa Romeo à partir de 2022, avec un contrat pluriannuel. L’annonce avait été faite à Monza où le Finlandais avait notamment brillé. Il a depuis remporté le Grand Prix de Turquie et signé la pole position au Mexique.

Y a-t-il un lien entre ces bons résultats et le fait que Bottas ait vu son avenir dans la catégorie reine sécurisé pour plusieurs années ? Oui selon lui.

Rappelons que le Finlandais, qui avait débuté en Formule 1 en 2013 chez Williams, n’a connu que des contrats d’un an dans sa carrière. Jusqu’à maintenant donc.

"Cela a probablement eu plus d’effet sur moi que ce à quoi je m’attendais," admet aujourd’hui Bottas au sujet de son nouveau contrat avec Alfa Romeo.

"Une fois que tout était signé et que je savais ce que j’allais faire lors des prochaines années, j’ai senti davantage de liberté et moins de pression d’une certaine manière, comme un poids en moins sur mes épaules."

"Je n’avais jamais connu ça auparavant, le fait de savoir que j’allais travailler avec la même équipe sur plusieurs années et pas seulement une seule."

"Habituellement, je dois me battre pendant six mois pour garder mon baquet. Recevoir de la confiance de la part d’une équipe et savoir que je vais pouvoir leur donner le meilleur de moi sur plusieurs années est agréable. Je peux me concentrer sur mon travail et penser sur le long terme."

Le Finlandais réaffirme donc que ces cinq dernières années chez Mercedes, où il était renouvelé à chaque fois pour une seule année, ne lui ont pas permis d’exprimer pleinement son talent.

"Chacun réagit différemment à la pression. Mais pour moi, cinq ans dans de telles conditions, ça n’a pas fonctionné, comme je l’ai dit récemment. Et je le crois au fond de moi."

"C’était clairement plus facile au début, même si déjà à l’époque il y avait en permanence des discussions concernant mon baquet et cela ne m’aidait pas à me concentrer. Et n’oubliez pas que j’étais déjà dans une situation similaire lorsque je pilotais pour Williams."

"Il y a toujours eu des options sur mes contrats. Finalement, j’ai passé les neuf dernières années sans être en mesure de planifier le long terme. C’est enfin le cas et j’en suis heureux."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less