Bottas est fataliste face à sa pénalité, Zhou s’est bien préparé

Les pilotes Alfa Romeo F1 font le point avant Monza

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 septembre 2022 - 18:54
Bottas est fataliste face à sa (...)

Valtteri Bottas devrait de nouveau écoper d’une pénalité moteur à Monza, deux semaines après celle de Spa-Francorchamps. La casse moteur du pilote Alfa Romeo F1 à Zandvoort l’oblige à changer des pièces, mais il ne sait pas encore combien. De plus, d’autres pilotes seront pénalisés, et il pourrait donc commencer la course en milieu de grille.

"Quand j’ai pris mes dernières pénalités moteur à Spa, je savais déjà le samedi où j’allais m’élancer en course, quoi qu’il puisse se passer en qualifications. Ce n’est pas génial, mais c’est comme ça. J’espère ne pas être au fond de la grille" a déclaré Bottas.

Le Finlandais est ensuite revenu sur les raisons pour lesquelles Alfa Romeo F1 n’a pas réussi à maintenir ses performances face à Alpine et McLaren notamment, en plus d’une fiabilité en berne.

"Je pense que c’est le fait qu’Alpine et McLaren ont pu mieux développer que nous, on n’a pas eu beaucoup d’évolutions. Mais on a compris cette faiblesse pour l’avenir, on a pris des décisions pour pouvoir produire plus vite des évolutions plus vite à l’avenir pour nous battre contre ces équipes."

"Je n’ai aucun doute sur le fait que dans le futur, nous serons en meilleure forme. La bonne nouvelle est que nous avons réussi à produire une bonne voiture en début d’année, et l’on doit désormais réussir à bien la développer."

Zhou déplore une C42 "imprévisible"

Bottas loue en tout cas les performances de son équipier, Guanyu Zhou : "Il n’y a plus de point d’interrogation, il a sa place en F1. C’est impressionnant, il y avait beaucoup de pression sur lui, car c’est le premier pilote chinois en F1, et c’est un débutant. Ce n’est pas simple, il a fait un bon travail."

"Ce serait bien de le voir une deuxième saison pour qu’il puisse prouver son niveau. On s’entend bien, nos réglages sont plutôt similaires, il continue à poser beaucoup de questions et veut toujours en apprendre davantage. Et c’est en plus un gars bien, donc il s’intègre très bien dans l’équipe."

Zhou, quant à lui, espère mieux à Monza qu’à Zandvoort : "Bien sûr, on a eu beaucoup de réunions et j’ai pu revenir à l’usine cette semaine pour se préparer. On a pu trouver plus de rythme et Zandvoort était une grosse surprise pour toute l’équipe, on a failli ne pas atteindre la Q2 avec les deux voitures, donc c’était frustrant."

"Cette année, c’est très imprévisible, on s’attendait à être bien à Zandvoort et en difficulté à Spa, et ça a été l’inverse. Nous espérons qu’à Monza, nous pourrons être à un meilleur niveau comme à Spa, mais le peloton est serré, un dixième représentait trois ou quatre places. C’est bien d’avoir une année avec des batailles serrées."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos