Bottas aurait pu tout perdre dans les stands à Imola

A cause d’un problème similaire à celui de Monaco 2021

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 avril 2022 - 16:45
Bottas aurait pu tout perdre dans (...)

Valtteri Bottas a décroché une très belle cinquième place à Imola, mais un problème lors de son arrêt au stand lui a probablement rappelé les très mauvais souvenirs du Grand Prix de Monaco 2021.

Alors qu’il était en route pour aller chercher la deuxième place en principauté, le Finlandais, alors pilote Mercedes, rentrait pour changer de pneumatiques mais son équipe ne parvenait jamais à desserrer l’une des roues à cause d’un écrou vrillé, le contraignant ainsi à un abandon très frustrant.

Et le même problème le touchait en course à Imola mais cette fois, les mécaniciens de l’équipe Alfa Romeo ont pu changer la roue et permettre à Bottas de repartir, même s’il perdait du temps dans l’histoire.

"Lors du pit stop nous avons eu un problème avec l’avant droit," relate Xevi Pujolar, en charge de la performance chez Alfa Romeo. "L’un des écrous avait vrillé, mais nous avons réussi à nous débarrasser du problème qui nous a tout de même coûté 11 ou 12 secondes."

Cette perte de temps était frustrante puisqu’elle empêchait Bottas de revenir plus tôt sur George Russell. Mais Pujolar voit le verre à moitié plein et explique que cette mésaventure a au moins permis à son pilote de rouler dans un air propre.

"Nous n’avons perdu aucune position, mais nous avons perdu du temps sur Russell. Nous aurions sûrement été plus proches de lui et de Norris, nous aurions pu tenter quelque chose."

"La question est la suivante : Lorsque vous êtes dans le trafic, qu’arrivera-t-il à votre pneu avant droit ? Car si nous étions aussi rapides et que nous prenions autant soin du pneu, c’était grâce à l’air propre. Si nous avions été à l’attaque en permanence, la gomme aurait été très usée."

Outre son problème au stand, Bottas perdait du temps au départ à cause de l’incident impliquant Carlos Sainz et Daniel Ricciardo. Heureusement, le contact subi par l’Alfa Romeo n’a pas eu de conséquence fâcheuse comme l’explique Pujolar.

"L’aileron avant a subi un gros choc, nous pensions alors que nous aurions des dégâts car ça a tapé fort. Valtteri nous l’a mentionné et nous avons ensuite observé les données en plus de regarder la voiture lorsqu’elle passait devant nous, mais finalement tout allait bien."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos