Formule 1

Bottas aura ’une approche mentale’ différente s’il change d’équipe

Il est prêt à cela et privilégie avant tout de rester en F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 juillet 2021 - 18:30
Bottas aura ’une approche mentale’ (...)

Valtteri Bottas est au centre de rumeurs l’envoyant chez Alfa Romeo et Williams F1, deux équipes qui occupent actuellement les huitième et neuvième positions au championnat du monde des constructeurs.

S’il semble acquis que son temps chez Mercedes F1 est compté, le Finlandais espère réussir à sauver sa place. Si ce n’est pas le cas, il sait qu’il devra changer de manière d’aborder la Formule 1 au sein d’une équipe plus modeste que celle dans laquelle il est depuis 2017.

"C’est vraiment une réflexion hypothétique mais si je suis vraiment honnête, c’est sûr que ce serait un type d’état d’esprit différent" admet Bottas. "Ce serait un tout nouveau chapitre dans la carrière."

"Je pense que mon approche mentale serait différente, à ne pas se battre pour les victoires et le titre, du moins au début. Ce serait donc un nouveau projet. D’un autre côté, cela pourrait aussi être très intéressant."

"Mais comme je l’ai dit avant, mes intentions sont de garder mon baquet, parce que je pense que nous formons une équipe vraiment forte chez Mercedes, comme nous sommes. Nous verrons ce qu’il en est."

Bottas pourrait aussi aller voir du côté du rallye s’il ne parvient pas à rester en F1, car ses premières expériences dans la discipline ont été plutôt positives. Néanmoins, il assure qu’il cherchera avant tout à rester en monoplace et ne veut pas imaginer un départ de la F1.

"Je n’aime pas penser de cette façon, j’essaie toujours de penser positivement. Je sais ce que je veux, je veux rester avec l’équipe. Je pense que c’est la meilleure chance pour moi de gagner des courses l’année prochaine et de me battre pour le titre."

"Pour une raison ou une autre, si ce n’est pas le cas, j’envisagerais d’autres options en Formule 1, bien sûr, parce que j’aime la Formule 1. Je pense encore avoir quelques bonnes années devant moi. Et puis, il ne faut jamais dire jamais."

"J’aime vraiment le rallye aussi. Je me suis vraiment amusé à chaque fois que je suis monté dans une voiture de rallye. J’ai toujours souri, donc c’est très amusant, mais en faire un métier pourrait être assez difficile."

"Les spécialistes sont très compétitifs, ils ont fait ça toute leur vie. Il ne faut jamais dire jamais, mais pour l’instant, je me concentre sur la Formule 1 et avant tout, sur le week-end qui arrive."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less