Formule 1

Bottas assure qu’il n’y aucune tension entre lui et Mercedes F1 après le Castellet

‘Trop tôt’ pour parler de son avenir encore

Recherche

Par Alexandre C.

24 juin 2021 - 15:21
Bottas assure qu’il n’y aucune tension

Pour faire fonctionner leurs stratégies décalées au Paul Ricard, l’entente était bonne entre Max Verstappen et Sergio Pérez – le second laissant passer son chef de file sans discuter. La situation est-elle la même chez Mercedes ? Récemment Valtteri Bottas, à l’avenir incertain, avait affirmé qu’il voulait maintenant d’abord penser à lui et à ses courses, non forcément au championnat ou à son rôle de « wingman » de Lewis Hamilton…

Valtteri Bottas, qui est pour rappel derrière Lando Norris au classement pilotes, n’est-il pas prêt à sacrifier ses courses pour son chef de file ? L’heure n’est-elle pas venue ? Il le réfute encore pour le moment…

« Nous n’avons pas eu de discussion à ce sujet. Je pense que c’est trop tôt. »

« Tout le monde doit se rappeler qu’il y a 16 courses à disputer encore. C’est beaucoup, donc il n’y a pas eu de discussions à ce sujet. »

Trop tôt pour penser à 2022 ?

Bien entendu tout le monde pense à l’an prochain et au futur line-up Mercedes : George Russell pourrait être confirmé dans le baquet du Finlandais dès Silverstone.

Interrogé de nouveau sur ce sujet dans le paddock du Red Bull Ring, Valtteri Bottas n’a pas cillé.

« Ce n’est pas une situation nouvelle pour moi. Plusieurs fois par an, je suis dans la même situation, j’attends que mon avenir soit clair pour l’année prochaine. »

« C’est à nouveau, la même situation. Tout le monde sait comment fonctionne ce sport. Si vous faites des résultats, vous gagnerez votre place. Si vous ne faites pas de résultats, et si l’équipe sent qu’elle doit changer de pilote, alors elle change de pilote. C’est très simple dans ce sport. »

« L’équipe sait de quoi je suis capable. Ils savent combien j’ai été précieux ces dernières années pour gagner le championnat. »

« Ce n’est pas encore le moment d’avoir ces discussions. Nous sommes maintenant au début des trois courses d’affilée, c’est le centre d’intérêt maintenant, et je suis sûr que dans les semaines qui suivent, nous aurons le temps de discuter du bon timing pour parler de cela. »

N’y a-t-il pas cependant de l’eau dans le gaz chez Mercedes ? En témoigne la colère à la radio de Valtteri Bottas après la course au Paul Ricard, se demandant pourquoi on ne l’écoutait jamais sur la bonne stratégie (il avait demandé à faire deux arrêts aux stands en l’occurrence...).

Là encore Valtteri Bottas assure que tout va bien dans la maison Mercedes !

« Je peux être très direct sur ces sujets, cette perception est complètement fausse. »

« Nous avons une bonne relation avec l’équipe. Il n’y a pas de problèmes. Ce genre de situations, c’est normal. »

La stratégie du Castellet réétudiée

Valtteri Bottas confirme avoir discuté avec la stratégie Mercedes sur le déroulé de la course au Paul Ricard, et comprend maintenant "un peu mieux" la situation.

« Évidemment, lorsque vous êtes dans la voiture, vous avez une vue un peu limitée sur la situation de la course. Il était donc important de tout passer en revue, comme nous le faisons toujours. Je comprends mieux la situation. »

« Mais quand même, le fait est que, dans la situation où j’étais avec mes pneus à ce moment-là, c’était sous-optimal. Mais nous ne pouvons pas revenir en arrière et nous continuons toujours à apprendre. »

« L’essentiel, c’est que s’il y a une déception et que le pilote ou l’équipe est mécontent, la solution est toujours d’en parler très honnêtement et d’apprendre de ces choses. Dans le passé, ce qui nous a amenés si loin en tant qu’équipe, c’est d’être toujours direct et honnête sur vos sentiments et si vous pensez qu’il y a une place pour l’amélioration. Donc ce n’est rien de nouveau et tout est bon. »

Des leçons seraient déjà tirées de cet épisode : on devrait entendre plus souvent Valtteri Bottas râler à la radio !

« En tant que pilote, en termes de communication, de retours et de demandes, nous apprenons toujours. Je pense que nous devons peut-être être plus directs, mais j’ai l’impression qu’ils ont compris que, oui, ils doivent définitivement écouter. »

« Nous vivons et nous apprenons. Donc je pense qu’à l’avenir les choses seront meilleures. »

D’ailleurs Toto Wolff lui-même a confié qu’il aimait bien quand Valtteri Bottas se rebellait ainsi à la radio. "Enfin" soufflait même Toto après la course...

« Je suis content qu’il ait aimé, mais je n’étais pas heureux dans cette situation. »

« Mais c’est la course, il y a de telles émotions. C’est tellement difficile de décrire le sentiment quand vous êtes dans la voiture. Nous ne sommes pas à une tea party, nous sommes dans un sport d’élite. »

« Je veux bien faire, je veux que l’équipe fasse bien. Il y a des émotions, même pour un Finlandais. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less