Bottas admet s’être détourné des jeux vidéo de simulation

"J’avais l’habitude de jouer beaucoup quand j’étais plus jeune"

Par Franck Drui

26 août 2019 - 17:04
Bottas admet s'être détourné (...)

Passer du temps à piloter de manière virtuelle, ce n’est plus un passe-temps pour Valtteri Bottas, contrairement à Max Verstappen ou Lando Norris, qui peuvent parfois y passer de bonnes parties de leurs nuits.

Le pilote finlandais était connu pour passer beaucoup de temps sur les jeux vidéo jusqu’à son arrivée en Formule 1 chez Williams. On pouvait aussi le croiser sur les serveur d’iRacing. Mais il admet avoir décroché totalement depuis qu’il est chez Mercedes.

"Je suis certain qu’un simulateur, de nos jours, en particulier ceux des simulateurs des équipes de Formule 1, cela peut être très avantageux de rouler souvent de manière virtuelle," commente Bottas.

"Mais concernant les jeux qui existent actuellement, j’avoue n’en avoir aucune expérience."

"J’avais l’habitude de jouer beaucoup quand j’étais plus jeune - l’âge des plus jeunes pilotes maintenant, je pilotais beaucoup à la maison. J’ai poursuivi un peu quand j’étais chez Williams. Mais, à un moment donné, ce n’était plus aussi intéressant."

"J’aime piloter mais j’aime beaucoup plus le faire dans la vie réelle, ressentir la vitesse, les forces générées par une voiture."

"Je ne suis donc pas un grand fan de jeux de simulation. Mais sur simulateur, c’est certain, vous pouvez apprendre des choses. Il y a de gros avantages pour l’équipe à avoir un outil performant, évidemment. Et cela peut bien servir de nos jours pour les pilotes."

Mercedes F1

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos