Formule 1

Bottas a pris du plaisir dans sa bataille cordiale avec Hamilton

A sa place, il aurait défendu comme son coéquipier

Recherche

Par A. Combralier

4 novembre 2019 - 11:18
Bottas a pris du plaisir dans sa (...)

Pole et victoire : Valtteri Bottas a sans doute réalisé le week-end idéal à Austin. Le Finlandais a réussi à battre, sur la piste, son coéquipier Lewis Hamilton, en adoptant une stratégie plus agressive à deux arrêts aux stands.

« C’était un bon week-end, qui marque des progrès solides par rapport à l’an dernier, sur une piste où j’étais un peu en difficulté » soufflait le pilote Mercedes après la course. « Donc pour ce week-end précis, je suis vraiment satisfait, ça me rend heureux, parce que ce n’était pas une course facile. »

Valtteri Bottas a-t-il cru, à un moment donné, que la stratégie à un seul arrêt de Lewis Hamilton serait gagnante ?

« Le Plan A était de faire un seul arrêt, mais Max Verstappen est rentré assez tôt, il est passé à deux arrêts aux stands. Donc j’ai dû le couvrir et aussi passer à deux arrêts aux stands. Lewis est resté plus longtemps en piste, il a essayé de faire un seul arrêt et j’étais inquiet car j’ai pensé que ce pourrait être une meilleure stratégie pour lui. Tout ce que je pouvais faire, c’est me concentrer sur chacun de mes virages, pour tout faire parfaitement, maximiser les gains. »

« Mon rythme était bon aujourd’hui et à la fin, j’ai pu rattraper Lewis et j’ai eu une bonne bataille avec lui sur la piste. J’y ai pris du plaisir. C’était un bon sentiment que de repartir avec la victoire, et c’est d’autant meilleur qu’elle n’arrive pas facilement. »

Valtteri Bottas s’y est pris à deux reprises pour dépasser son coéquipier : la première fois, il a été quelque peu tassé ; la seconde, grâce au DRS, le différentiel de vitesse était de toute façon trop important.

« Il y avait du trafic aussi devant » se rappelle Valtteri Bottas. « Lewis avait fait une petite erreur au virage 11, donc j’ai pu avoir cette première opportunité. Il a couvert l’intérieur, j’ai donc dû prendre l’extérieur, même si j’étais devant, mais il a freiné très tard, donc j’ai dû sortir de la piste pour éviter une collision. Mais c’était OK, parce qu’à sa place, j’aurais fait de même. »

« Quant à l’autre opportunité… il est parti un peu au large au virage 8, donc j’ai pu me rapprocher très près avant la ligne droite principale, et ensuite c’était assez évident. J’avais un bon élan à la sortie du virage 11, pour prendre l’aspiration. Donc après, j’ai senti que j’avais fait le boulot. »

Il a fallu que Valtteri Bottas gère également les nombreuses bosses du tracé d’Austin…

« L’un des effets les plus importants sur le pilotage de ces bosses, c’était d’éviter des erreurs au premier virage, avec ces bosses dans la zone de freinage. Sinon, il y avait une trajectoire, au virage 9, où il y avait une grosse bosse qui pouvait avoir un petit peu moins d’impact, mais vous pouviez perdre un peu de temps. Donc j’ai essayé, dès que j’ai pu, de gérer la voiture, en prenant les bonnes trajectoires, en assumant cette perte de temps mais pour s’assurer de ne pas endommager la voiture. Parce que Seb a endommagé sa suspension, probablement à cause des bosses. Sinon, ce n’était pas trop mauvais. Ces bosses, ça amène un peu de caractère au circuit. Bien sûr, parfois, la visibilité est mauvaise à cause d’elles. Espérons que ça n’empire pas, parce que ce serait difficile de gérer tout cela. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less