Formule 1

Black Lives Matter : Wolff salue l’engagement de Hamilton pour plus de diversité

C’est Hamilton lui-même qui a sensibilisé Wolff à ces questions

Recherche

Par A. Combralier

4 juin 2020 - 08:01
Black Lives Matter : Wolff salue (...)

Le décès de George Floyd a provoqué, aux États-Unis puis dans le monde, un débat sur la question de la justice sociale et du respect des minorités.

Lewis Hamilton, en pointe sur ces sujets, a récemment évoqué sa « rage » face à cette situation, tout en rappelant le silence du monde de la F1 contre cette injustice.

Toto Wolff est venu à l’appui de son pilote fétiche, et reconnaît volontiers que Lewis Hamilton a une responsabilité importante pour éveiller les consciences – y compris celle de Wolff lui-même.

« Nous savons que Lewis est toujours un fervent défenseur des minorités et, pour être honnête, j’ai aussi beaucoup appris de lui. »

« Il a posé la question une fois : "Avez-vous déjà pensé activement que vous êtes blanc ?" et j’ai répondu : "Non, en fait, je n’y ai jamais pensé". Il m’a répondu : "Eh bien, je dois y penser [à être noir] tous les jours parce qu’on m’a fait prendre conscience que je le suis. »

« Il n’est pas aisé pour nous de comprendre à quel point c’est difficile, et je suis donc heureux qu’il se soit exprimé haut et fort. »

Pourtant Toto Wolff, marqué par son histoire familiale, a lui été aussi sensibilisé au sujet des droits des minorités. Et c’est pourquoi il vise à faire de Mercedes une équipe modèle sur la question de la diversité.

« J’ai eu la chance d’être élevé dans un foyer avec différentes nationalités, d’avoir vécu longtemps dans une famille juive lorsque ma famille a connu des moments difficiles, et j’ai vu à quoi ressemblait la discrimination quand j’étais enfant. »

« Je pense que nous avons tous le pouvoir d’apporter un changement, et parfois il faut des événements comme celui qui s’est produit il y a quelques jours aux États-Unis pour déclencher une vague massive de soutien à une minorité. »

« Je pense qu’il est bon que Lewis, en tant que superstar du sport, soit le seul à être franc en F1, dans un sport qui est très dominé par les hommes blancs. »

« Nous, en tant qu’équipe, encourageons la diversité et nous choisissons nos employés uniquement en fonction de leurs performances, et non en fonction d’une quelconque culture, religion ou couleur de peau. »

« Je pense que nous pouvons tous faire la différence. Chacun d’entre nous doit faire partie d’un mouvement pour empêcher que ce genre de choses n’arrive. »

Ce n’est d’ailleurs pas qu’à l’échelle de Mercedes qu’il faut lutter pour la diversité (sociale et par ricochet ethnique), et Toto Wolff le sait : cela doit commencer « dès le karting. »

« Les premières étapes du sport auto doivent être beaucoup plus abordables financièrement. »

« Payer 100 000 euros pour qu’un enfant de 12 ans participe à un véritable championnat, est tout simplement inimaginable pour la plupart des familles. »

« Nous devons travailler sur un projet qui permette à un grand nombre d’enfants de s’essayer au karting, de participer à des compétitions avec un équipement adéquat et de se frayer un chemin jusqu’en F1. Quelqu’un comme Lewis Hamilton, qui a eu l’opportunité de faire du karting, trouvera toujours sa voie en F1 parce que son talent est extraordinaire. Mais chaque catégorie doit être moins chère. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less