Binotto s’explique sur le fait de ne pas avoir arrêté Leclerc

Le directeur de la Scuderia est en tout cas ravi pour Sainz

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juillet 2022 - 19:21
Binotto s'explique sur le fait (...)

Mattia Binotto doit gérer deux émotions ce soir chez Ferrari. Tout d’abord une belle, celle du retour à la victoire de la Scuderia, avec la première place de Carlos Sainz au Grand Prix de Grande-Bretagne.

"Félicitations à Carlos, très belle victoire, très belle course. Il a construit son week-end avec la pole hier, il a fait du bon travail et enfin il a gagné au bout de 150 courses."

"Pour nous c’est une victoire aussi, ça faisait un peu trop longtemps. C’est bien d’avoir gagné ici."

Mais voilà la question qui fâche : pourquoi ne pas avoir arrêté les deux Ferrari au moment de la voiture de sécurité ? Leclerc est resté en piste mais Sainz est rentré, comme tous les autres, pour des pneus tendres frais.

"Nous pensions que ça ne fonctionnerait pas d’arrêter les deux, il n’y avait pas assez de marge. Il fallait faire un choix, un des deux. Si nous avions arrêté Charles, cela aurait retardé Carlos qui aurait perdu des places par rapport à d’autres."

"Pourquoi avoir arrêté Carlos ? Parce que Charles était en tête, il avait les pneus les plus frais, et il aurait pu être protégé par Carlos ensuite."

L’erreur de jugement était ailleurs selon Binotto.

"On savait que les pneus tendres étaient plus rapides mais on pensait qu’ils se dégraderaient davantage. Cela n’a pas été le cas et c’est pour ça que ça a basculé."

Que s’est-il dit entre lui et Leclerc à l’arrivée ? Des choses à régler en interne comme l’a dit le Monégasque ?

"Il n’y a rien à régler en interne. C’était pour lui dire que je comprends sa déception mais qu’il a fait une course fantastique aujourd’hui. Rester heureux est difficile mais rester calme et positif est important."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos