Binotto s’agace du temps qu’il a fallu pour faire sortir la Safety Car

45 secondes qui auraient pu coûter cher à Sainz et Ferrari

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 juin 2022 - 07:32
Binotto s'agace du temps qu'il

Mattia Binotto déplore le temps qu’il a fallu à la direction de course pour déployer la voiture de sécurité lors de l’accident de Yuki Tsunoda. Carlos Sainz était en tête à ce moment-là et a pu passer de justesse par les stands pour limiter la casse face à Max Verstappen.

En effet, il a fallu 45 secondes à partir du moment où Tsunoda a percuté le mur pour que la voiture de sécurité soit déployée. Un intervalle dans lequel Sainz aurait pu rater sa chance de rentrer, ce qui déplait énormément au directeur de Ferrari.

"Je pense que la décision d’utiliser la voiture de sécurité a été très longue à prendre" a déploré Binotto. "A ce moment-là, Carlos menait la course et je pense que la voiture de sécurité a été envoyée alors qu’il était juste au bout de la ligne droite principale, à l’approche du dernier virage."

"L’équipe a été très, très bonne pour réagir, et le pilote aussi en entrant dans les stands. Je pense que nous n’avions qu’une seconde pour réagir, et nous avons réagi en une seconde. Sans ces bonnes réactions, la situation aurait été très difficile et mauvaise pour Carlos. Et je pense que nous avons besoin de décisions plus précises de la part de la FIA. Pour moi, ça a mis très longtemps."

Binotto n’est pas certain que Sainz aurait pu se défendre face à Verstappen si la voiture de sécurité n’avait pas été déployée, et Ferrari hésitait à le laisser en piste : "Nous savons que pour se défendre, il aurait dû être très rapide en piste et effectuer des tours en 1’17" ou 1’17"4, parce que Max était très rapide derrière. Ça aurait été très serré, sans aucun doute."

"Nous nous demandions si nous devions rester en piste, si nous devions rentrer aux stands, simplement pour nous protéger de Lewis [Hamilton] qui avait des pneus neufs et qui était très rapide derrière. Donc nous suivions de très près la situation. Je pense qu’il est très difficile de juger et de dire comment la course se serait terminée sans le Safety Car final."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos